Comparez gratuitement les assurances auto

Bientôt une remise pour faire réparer vos appareils électriques et électroniques

17 nov. 2022 Astrid Verdun 101 vues

Dès le 15 décembre, vous pouvez faire réparer un appareil et toucher un "bonus réparation", financé par les industriels. Le but ? Inciter à garder les objets le plus longtemps possible pour aller à l’encontre de l’obsolescence programmée

Réparez vos appareils au lieu de les jeter avec le “bonus réparation” 

Votre téléviseur vient de vous lâcher ? Votre bouilloire ne s’allume plus ? Ne jetez pas vos appareils électriques pour en acheter des neufs, vous allez bientôt avoir le droit à un “bonus réparation” pour leur donner une seconde vie. Pour éviter les déchets, faire réparer vos appareils électriques et électroniques ne vous coûtera pas aussi cher que vous le pensez : un bon de 10 euros pour une machine à café à filtre, de 15 euros pour un aspirateur... Cet argent vient d’un fonds, prévu par la loi économie circulaire de début 2020 et financé par des industriels par le biais d’éco-organismes. Il entrera en vigueur dès la mi-décembre, avec une première série d'appareils concernés. Les autres catégories d'équipements seront aussi financées à partir de 2024.

À partir du 15 décembre, vous pourrez vous rendre chez l'un des 500 premiers réparateurs agréés, labellisés "QualiRépar", et profiter d'une remise forfaitaire sur la réparation de votre appareil en panne. Attention, cela ne concerne que les produits qui ne sont plus sous garantie, qu’elle soit légale, commerciale ou par une assurance. Pour l’instant, une trentaine d’objets électriques et électroniques dont éligibles à ce bonus : 

  • 10 euros pour une machine à café à filtre, un fer à repasser ;
  • 15 euros pour un aspirateur, une perceuse/visseuse, un lecteur DVD, un home cinéma, un instrument de musique, un vélo, une trottinette ;
  • 20 euros pour une console de jeux, une enceinte ;
  • 25 euros pour une cave à vin, un lave-linge, un réfrigérateur/congélateur, une tablette, un téléphone portable ;
  • 30 euros pour un téléviseur, un vidéoprojecteur. 

En 2024, il sera possible d’avoir accès à cette ristourne pour les friteuses, les imprimantes, les robots culinaires et autres fours à micro-ondes. En 2025, ce sera au tour des climatiseurs mobiles, des sèche-cheveux et des ventilateurs.

Du bien pour votre portefeuille et pour l’environnement

"Ce bonus répond à une logique de pouvoir d'achat, pour réduire le coût de la réparation. Tout ce qui contribue à accroître la durée de vie des produits profite à l'environnement, en évitant de reponctionner dans les ressources naturelles", explique Nathalie Yserd, directrice générale d'Ecosystem, qui gère ce fonds.

À l’heure actuelle, on compte 10 millions de réparations d’objets électriques et électroniques réalisées chaque année en France, alors qu’environ 1,5 milliard d'équipements de ce type circulent sur le territoire. L’objectif des associations et des industriels est de développer le volume de réparations de 20 %.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !