Comparez gratuitement

Emeutes : les assureurs estiment la facture des dégâts à 650 millions d'euros

11 juil. 2023 Jordan Hervieux 259 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

La fédération France assureurs a enregistré un total de 11 300 déclarations de sinistres résultant des violences urbaines. Les dégradations ont principalement touché les biens des professionnels et des collectivités locales sinistrés, représentant près de 90% du coût estimé des dommages, soit 3 900 biens au total.

Une facture en constante augmentation

Les violences urbaines en France ont entraîné des coûts considérables, avec une facture qui s'élève désormais à 650 millions d'euros. Cette augmentation significative a été révélée par la fédération professionnelle France assureurs le mardi 11 juillet, après un premier bilan chiffré à 280 millions d'euros la semaine précédente. Les assureurs du pays ont reçu un total de 11 300 déclarations de sinistres liés à ces événements. Un chiffre qui devrait augmenter comme le précise notre directeur général Olivier Moustacakis :

“Les émeutes ont démarré depuis une dizaine de jours et déjà plus de 11 300 sinistres ont été déclarés donc c’est une première estimation. Si d’autres sinistres viennent à être déclarés, car les gens sont encore en train de faire des déclarations de sinistres, la facture va potentiellement augmenter

Selon Florence Lustman, présidente de France assureurs, "près de 90% du coût de ces violences urbaines concernent les 3 900 biens des professionnels et des collectivités locales sinistrés". Dans le détail, les dégâts sur les biens professionnels représentent 55% des 650 millions d'euros mentionnés, tandis que les biens des collectivités locales représentent 35%. Le reste concerne principalement les dommages subis par les particuliers sur leurs véhicules personnels.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Vers des primes d'assurance à la hausse pour les personnes touchées

Les dégâts causés par les violences urbaines ont engendré diverses conséquences financières. Dans les transports publics franciliens, IIe-de-France Mobilités avait déjà estimé les dommages à 20 millions d'euros, incluant notamment la destruction de 39 bus. Dans le domaine de l'éducation, le ministère de l'Éducation nationale, représenté par Pap Ndiaye, avait indiqué que la note s'élèverait à plusieurs dizaines de millions d'euros dans les établissements scolaires. Environ soixante écoles ont subi d'importants dégâts, dont une dizaine ont été partiellement ou totalement détruites.

Alain di Crescenzo, président de la chambre de commerce de Marseille, a évalué les dommages pour les entreprises de la ville à plus de 100 millions d'euros. Il est toutefois difficile d'évaluer avec précision les coûts indirects des émeutes, tels que les annulations dans le secteur de l'hôtellerie-restauration. Certains commerçants peuvent être indemnisés pour une perte de chiffre d'affaires en fonction des contrats d'assurance qu'ils ont souscrits. 

Des contrats d’assurance dont la prime devrait connaitre une hausse car “vu l’ampleur des sinistres, les primes d’assurances vont l’année prochaine vont augmenter pour les personnes qui ont été touchées et c’est ce qui se passe malheureusement de manière assez récurrente” ajoute Olivier Moustacakis.

Des délais de déclaration de sinistres allongés et une réduction des franchises

Le 1er juillet, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a appelé les assureurs à :

  • accorder des délais supplémentaires pour les déclarations de sinistres,
  • réduire les franchises,
  • indemniser rapidement les professionnels touchés par les émeutes.

Les banques ont également été encouragées à faire preuve de compréhension.

Trois jours plus tard, la fédération France assureurs a aussi demandé à ses membres de prolonger le délai de déclaration de sinistre jusqu'à 30 jours et de réduire les franchises pour les petits commerçants indépendants les plus durement touchés par les violences urbaines. Elle leur a par ailleurs demandé de faciliter les versements d'acomptes pour faire face aux situations les plus difficiles.

Certains assureurs mutualistes tels que Covea (MMA, Maaf et GMF) et la Macif, ainsi que les banques-assureurs BPCE, Crédit Agricole et Crédit Mutuel, ont répondu à cet appel en annonçant des mesures d'assistance pour les victimes. Axa, Generali, Société Générale et d'autres acteurs du secteur se sont également engagés dans cette démarche.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance

contrat-signature Assurance : qu'est-ce que la reconduction tacite ?

En assurance auto, le contrat est renouvelé de manière automatique tous les ans, tant que l'assuré ne le résilie pas. Pour que l'assuré puisse savoir avec précision à quelle date le contrat arrive à son échéance, l'assureur a le devoir de le lui rappeler tous les ans suivant des délais bien précis.

Lire la suite
groupe-personnes-rue Maximisez votre protection avec l'assurance responsabilité civile en 2024

La responsabilité civile englobe l'obligation de compenser les préjudices infligés à autrui, qu'ils soient d'ordre physique, matériel, immatériel ou moral. En matière d'assurance, surtout en ce qui concerne les assurances habitation et auto : elle représente une protection essentielle. Elle est d'ailleurs le plus souvent intégrée dans les contrats d'assurance.

Lire la suite
résiliation de contrat assurance Votre guide 2024 pour la résiliation de contrat d'assurance

Comment résilier un contrat d'assurance et quand ? Faut-il obligatoirement attendre la fin du contrat ? Comment effectuer sa demande de résiliation auprès de l'assureur ? Quelles sont les modalités ?

Lire la suite
lettre-resiliation-assurance Modèle de lettre de résiliation d'assurance pour 2024 : Guide complet

Vous désirez résilier votre assurance ? Auto, moto, habitation, santé, emprunteur... Il faudra vous munir d'une lettre de résiliation. Mais comment la rédiger ? Quand l'envoyer ? Et comment ?

Lire la suite
loi-chatel Comment la loi Chatel change la résiliation d'assurance en 2024 ?

Avec la loi Chatel votée en 2005 (loi n° 2005-67 du 28 janvier 2005 tendant à conforter la confiance et la protection du consommateur), résiliez plus facilement votre contrat d'assurance !

Lire la suite
Loi-hamon Maximiser vos droits de résiliation avec la loi Hamon en 2024

La loi Hamon permet au consommateur de pouvoir résilier son assurance auto, moto, habitation ou autre à n'importe quel moment au bout d'un an de souscription. Mais comment fonctionne exactement cette loi ?

Lire la suite