Comparez gratuitement les assurances auto

Énergie : les tarifs des trains et avions poursuivent leur hausse

21 nov. 2022 Jordan Hervieux 56 vues

ASSURANCE AUTO Comparez gratuitement

En raison des prix de l’énergie et de l’inflation, faisant suite à la pandémie de Covid-19 et de la guerre opposant la Russie et l’Ukraine, les compagnies aériennes et la SNCF ont annoncé une nouvelle hausse des tarifs des billets. 

5 % de hausse des prix du train 

La SNCF a révélé vendredi dernier la hausse à venir des prix des TGV de 5 % en moyenne à partir du 10 janvier. Cette évolution des tarifs fait suite à la hausse des couts de l’énergie selon le groupe français. Cette augmentation impactera en grande partie les billets achetés à la dernière minute, ainsi que les trajets les plus demandés et professionnels. Les prix des trajets Intercités devraient également augmenter de 5 %, sous réserve de l’approbation de l’État. La SNCF a néanmoins mis en place un bouclier tarifaire sur les billets les moins chers.

Parmi eux, les billets TGV Inoui les moins chers, les billets Ouigo, les tarifs proposés par la carte Avantage ou les abonnements Max jeunes et seniors. “Notre objectif est que les populations plus sensibles et les jeunes soient protégés” a indiqué le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, suite aux demandes du gouvernement. Selon lui, SNCF voyageurs “prendra à sa charge la moitié” de ces augmentations pour “protéger le pouvoir d’achat, défendre l’attractivité du train et continuer à permettre le développement du TGV”. 

Les prix de l’avion s’envolent 

Si les prix des billets d’avion ont augmenté de 18,9 % au départ de la France depuis un an, de nouvelles hausses sont à prévoir. “On est obligés, on n’a pas le choix de remonter les prix des billets d’avion” a indiqué Marc Rochet, président des compagnies Air Caraïbes et French Bee, au nom de tous les membres de la Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (FNAM). Marqués par la pandémie de Covid-19, les transporteurs aériens du monde entier sont désormais confrontés à la crise énergétique. Ce “pétrole qui a pris environ 50 % en un an” selon Marc Rochet, représente 25 % des couts de revient des compagnies aériennes

La hausse du dollar, facteur de la hausse des prix

À la pandémie et la crise énergétique, s’ajoute la hausse du dollar. En effet, dans le secteur aérien, le dollar est utilisé dans 40 % des dépenses, notamment pour les pièces détachées, faites à base de matières premières comme le titane et l’acier, dont le coût a explosé ces derniers temps. “Il faut s’attendre à de nouvelles hausses tarifaires pour répercuter simplement et de manière mécanique ces hausses de coûts que nous subissons” met en garde Marc Rochet. Effectivement, depuis le début de l’année, les tarifs ont subi une hausse de 14,2 % en France métropolitaine et outre-mer. Cette hausse s’élève même à 24,3 % sur le réseau international moyen-courrier

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !