Le groupe russe Gazprom annonce la suspension de ses livraisons de gaz à Engie

Publié par Jordan Hervieux le 31/08/2022 à 17:25 , Mis à jour le 15/09/2022 à 10:30

Le géant russe Gazprom a annoncé mettre fin à ses livraisons de gaz au groupe français Engie à partir du jeudi 1er septembre 2022. Le gazier russe a déclaré que cette décision faisait suite au non-paiement de l’intégralité des livraisons effectuées à Engie.

Un conflit autour des livraisons de gaz 

Par un communiqué, le groupe russe Gazprom a indiqué avoir notifié Engie d'une suspension complète des livraisons de gaz à partir du 1er septembre 2022 jusqu'à la réception en intégralité des sommes financières dues pour les livraisons.

De son côté, le groupe industriel énergétique français s’est défendu en invoquant “un désaccord entre les parties sur l’application de contrats”. "Vu que les volumes envoyés par Gazprom ne correspondaient plus au contrat, Engie a décidé d'appliquer les clauses contractuelles : soit demander des pénalités à Gazprom, soit ne payer que les volumes réellement livrés” a précisé une source proche du dossier au Figaro.

La France ne dépend pas du gaz russe

Si cette annonce peut effrayer la population française, Engie a précisé que la part de gaz russe dans ses approvisionnements n’était que de 4 %. En effet, depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, la livraison de gaz russe ne s’élève qu’à 1,5 TWh par mois.En comparaison, le total des approvisionnements annuels en Europe est supérieur à 400 TWh.

Le principal fournisseur de gaz en France a également rappelé être en mesure de pouvoir fournir ses clients même en cas d'interruption des flux de Gazprom.

Le Gouvernement se veut rassurant

Selon la première ministre Élisabeth Borne, le groupe français aurait “trouvé d’autres sources d’approvisionnement” sans toutefois préciser lesquelles. La cheffe du Gouvernement a ajouté : “de façon générale, on essaie de s'organiser et de se préparer en cas de coupure générale de l'approvisionnement en gaz par la Russie”.

Élisabeth Borne a également prévenu devant les patrons des entreprises réunis aux universités d’été du MEDEF que “si les économies d'énergies ne sont pas suffisantes, des rationnements sont au programme”.

De son côté, la plateforme Agregated Gas Storage Inventory (AGSI) affirme que les stocks de gaz en France ont déjà dépassé les 90 % de remplissage et sont en bonne route pour atteindre son objectif de 100 %.

Un conseil de défense consacré à l’approvisionnement en gaz et en électricité du pays aura lieu vendredi 2 septembre 2022 sous l’égide du président Emmanuel Macron.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES