Incendies : des milliers d'hectares détruits dans plusieurs régions

Publié par Astrid Verdun le 21/07/2022 à 13:58 , Mis à jour le 21/07/2022 à 14:21

En plein été caniculaire, plusieurs territoires français brûlent sous le coup de la sécheresse. Des feux de forêts se sont déclarés en Bretagne, en Gironde et dans le Gard, mobilisant des milliers de soldats du feu et détruisant la faune et la flore locales.

Feux géants dans le sud-ouest

Ces dernières semaines de nombreux feux de forêts ont été enregistrés en France. En Gironde, deux incendies géants ont détruit 20 000 hectares de forêt. Le premier à Teste-de-Buch et le second à Landiras ont provoqué l’évacuation de 32 000 personnes depuis ces six derniers jours. Aucune victime n’est à déplorer mais de nombreux endroits ont subi les flammes. Les campings du Pilat dans le bassin d’Arcachon ont été ravagés à 90 %, dont le célèbre camping des Flots Bleus (du film Camping).

Mercredi 20 juillet, Emmanuel Macron s’est déplacé à La Teste-de-Buch pour saluer le travail des 2 000 pompiers présents : "Nos pompiers sont des héros absolus", a déclaré le chef de l’Etat, adressant les "remerciements de la nation toute entière" pour le combat livré face à "l'un des plus grands feux de notre histoire".

Incendies volontaires dans la lande bretonne ?

Du côté de la Bretagne, la vague de chaleur explose l’ancien record. Une température de 36,7°C a été relevée par Météo-France le lundi 18 juillet à 14 heures à la station de Brest-Guipavas, dans le Finistère, battant le précédent record enregistré en 1949.

Dans le même temps, deux incendies ont détruit 1 700 hectares de landes et de forêts dans les Monts d’Arrée (Finistère). Déclenchés lors de cette journée la plus chaude, ils sont maintenant fixés à 95 %, c’est-à-dire que les pompiers gèrent le feu.

Deux enquêtes sont ouvertes par le parquet de Quimper. La procureur de Quimper Carine Halley a déclaré que, selon les constatations des techniciens de l'identité criminelle de la gendarmerie, "ces deux incendies ont de manière certaine une origine humaine" mais "aucun lien n'est à ce jour établi entre les deux sinistres”.

Gard : des pyromanes arrêtés par les gendarmes

Dans le Gard, les départs de feux sont aussi un vrai problème. Deux pyromanes présumés ont été arrêtés par les gendarmes. Ces hommes ont avoué avoir volontairement allumé des feux de végétation, la semaine dernière et lundi, près de Beaucaire et dans les Cévennes. L’un des deux incendiaires a été mis en examen et écroué.

Le constat des experts du feu est sans appel : 90% des départs de feux de végétation ont une origine humaine, qu’elle soit accidentelle ou criminelle.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES