Comparez gratuitement

La moitié de la population possède 92 % du patrimoine français

26 janv. 2023 Jordan Hervieux 102 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Selon un rapport de l’Insee publié le 25 janvier 2023, la moitié des ménages détenaient 92% des avoirs patrimoniaux en début 2021. Les prix de l'immobilier en hausse ont entraîné un écart croissant entre les plus riches et les plus modestes.

Une répartition très inégale

D'après l'Insee, en début 2021, la moitié des ménages disposaient d'un patrimoine brut (avant remboursement d'emprunts) supérieur à 177 200 euros. Cependant, cette répartition du patrimoine est très inégale dans la population.

L’institut de statistiques révèle que les 1% les plus riches possèdent un patrimoine brut supérieur à 2,24 millions d'euros, tandis que pour les 10% les plus aisés, il dépasse 716 300 euros. “Début 2021, les 5 % les mieux dotés détenaient 34 % du patrimoine brut, et les 1 % les mieux dotés, 15 %”. En revanche, les 10% les plus défavorisés ont un patrimoine brut inférieur à 4 000 euros, qui tombe à 3 000 euros après déduction des emprunts. 

​​”L’immobilier représente 62 % du patrimoine de l’ensemble des ménages, mais les 30 % des ménages les moins dotés n’en possèdent pas ou peu”, indique l’Insee. Une répartition des richesses très inégale, mais qui reste assez stable par rapport à 2018.

L'immobilier représente la plus grande part du patrimoine

Au premier semestre 2021, le patrimoine brut des ménages était principalement composé de biens immobiliers, dont la part est restée stable depuis 2004 (62%). La résidence principale est la composante majeure de ce patrimoine immobilier (83%). Près de 60 % des ménages français sont propriétaires (qu'ils aient ou non fini de rembourser leur crédit immobilier) et par conséquent disposent d'un patrimoine brut moyen 8,6 fois plus élevé que celui des locataires et des personnes hébergées gratuitement.

Le patrimoine financier, de son côté, correspond à 21% du patrimoine brut. La plupart des ménages en possèdent, mais les actifs financiers et les montants associés varient considérablement en fonction du niveau de patrimoine détenu.

Les ménages les moins aisés ont des types d'actifs peu variés, comme un compte courant ou un livret A, tandis que les ménages les plus riches détiennent des types d'actifs plus variés, comme un compte d'épargne logement, salariale ou retraite, des assurances-vie, et des valeurs mobilières.

Selon l'Insee, les 10% les moins aisés en matière de patrimoine financier possèdent au maximum 400 euros, alors que les 10% les plus riches possèdent au moins 150 000 euros, soit 344 fois plus.

Une hausse continue du patrimoine jusqu'à 60 ans

Le patrimoine résiduel (voiture, équipements de la maison, bijoux, œuvres d'art, etc.) représente 6% du patrimoine global. Les ménages les moins aisés ne possédant presque pas de patrimoine immobilier, le patrimoine résiduel représente plus de la moitié du patrimoine brut des 30% d'entre eux, et 68% pour les 10% les plus défavorisés. Chez les moins de 30 ans, la part du patrimoine résiduel est encore plus importante par rapport à la moyenne en s’élevant qu'à 16%.

D’après l'enquête, le patrimoine des ménages augmente en moyenne de manière continue jusqu'à l'âge de 60 ans, avant de légèrement diminuer. Les enquêtes Patrimoine de l'Insee, sont effectuées tous les 3 ans. Elles permettent depuis 1986 d’estimer la possession de toutes les classes d'actifs ou de passifs patrimoniaux et leur valeur. Elles permettent également de décrire le patrimoine professionnel des indépendants, et l'histoire patrimoniale, conjugale et professionnelle des ménages.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !