Comparez gratuitement les assurances auto

Les dépenses contraintes représentent 80% du budget des plus modestes

ASSURANCE AUTO Comparez gratuitement

D’après le baromètre annuel sur les dépenses contraintes, elles ont largement augmenté en 2022. L’inflation en est la cause principale et le domaine le plus touché est sans conteste le logement. Détails.

Le logement et les transports coûtent cher aux Français

Dans son indice national annuel des dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, le site Lesfurets montre une hausse par rapport à l’année 2021. Alors que les ménages français dépensaient 1 059 euros par mois en moyenne l’année dernière, ils dépensent maintenant 1 095 euros. Cela représente une augmentation de 3%, soit 36 euros de plus par mois.

Les dépenses liées au logement sont celles qui coûtent le plus cher aux Français. Que ce soit pour le loyer ou pour un crédit immobilier, le montant total moyen est de 675 euros par mois aujourd’hui alors qu’il était de 634 euros en octobre 2021. Cette hausse s’explique par les tarifs de l’électricité et du gaz : 

  • 97 euros par foyer cette année contre 90 euros l’année dernière pour l’électricité ;
  • 97 euros aussi par foyer, contre 89 euros en 2021.

En deuxième position, on trouve les dépenses liées au transport, et plus particulièrement au crédit auto, à l’assurance et au carburant. Cela coûte 245 euros en moyenne par mois aux ménages, contre 232 euros à l’automne 2021. La hausse du prix du carburant n’y est pas étranger : une augmentation de 15 euros par mois, soit un budget essence de 123 euros en moyenne de 108 euros l’année dernière et de 123 euros à l’heure actuelle. Les primes d’assurances ont également augmenté de 4 euros par mois. 

Du côté des dépenses liées à l’assurance santé, avec un budget mensuel moyen de 101 euros mois, elles arrivent en troisième place de celles qui pèsent le plus pour les Français.

Une facture plus élevée pour les plus modestes

Le budget des dépenses contraintes varie selon les régions. Celles où les Français doivent payer davantage sont :

  • l’Île-de-France avec 1 188 euros par mois, soit 32 % des revenus mensuels nets moyens ;
  • les Pays de la Loire avec 1 183 euros par mois, soit 36 % des revenus mensuels nets moyens ;
  • la Bourgogne-Franche-Comté avec 1165 euros par mois, soit 38 % des revenus mensuels nets moyens.

L’écart se creuse entre les catégories les plus pauvres et les hauts revenus. La part des dépenses contraintes dans les revenus mensuels nets moyens représente 80 % pour les catégories les plus modestes (revenus mensuels nets entre 0 et 900 euros), c’est-à-dire 1 017 euros par mois. Pour les classes moyennes, on compte 44 % et pour les catégories à hauts revenus, seulement 17 %.

Les jeunes sont les plus touchées par cette augmentation des dépenses indispensables. Pour les 18-24 ans, elles représentent 51 % de leur budget mensuel, contre 26% pour les 65 ans et plus. Les jeunes adultes subissent aussi une hausse importante de leur facture : de 820 euros par mois en 2021, ils sont passés à 1076 euros en 2022, soit +23 %.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !