• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Allianz

Allianz épinglé par l'AMF pour délit d'initié

Publié par le , Mis à jour le 19/10/2012 à 18:02
Ouverte en 2009, l’enquête de l’Autorité des marchés financiers, ou AMF pour les initiés, donne aujourd’hui lieu à la condamnation d’Allianz Global Investors France, acteur majeur de la gestion d'actifs. Ce qu’on reproche à la filiale de l’illustre assureur allemand ? Un délit d’initié dans le cadre de la cession d’obligations Schneider et Saint Gobain.

Une amende de 150 000 euros

Gendarme français chargé de la régulation des marchés financiers, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé la condamnation d’Allianz Global Investors France, société de gestion d'actifs d’importance dans l’Hexagone avec près de 77 milliards d’euros d’encours.

Condamnée au paiement d’une amende de 150 000 euros, l’entité se voit reprocher un délit d’initié dans le cadre des émissions d’obligations Schneider et Saint Gobain.

Des informations privilégiées

Les faits reprochés par l’AMF à Allianz Global Investors France remontent à janvier 2009. C’est à cette époque que deux employés de la société, un gérant de portefeuilles et une analyste-gérante, ont mis à profit des informations privilégiées lors de la cession d’obligations de Schneider Electric (600 000 euros) et Saint Gobain (3 millions d’euros).

Si le gérant de portefeuilles a été blanchi par l’AMF, l’analyste-gérante a été avertie, sanction assortie d’une amende de 10 000 euros.


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES