Actualité Allianz

Intelligence artificielle : Allianz lance « Ask » pour la relation client et les réseaux de distribution

Publié par le

Avec "Ask", l'intelligence artificielle s'invite chez Allianz France

Acteur bien connu de l’assurance en France, Allianz France a récemment dévoilé « Ask ». De quoi s’agit ? Sous ce nom se cache en fait une solution d’intelligence artificielle qui s’avère utile au service de la relation client mais qui profite également aux réseaux de distribution.

Plus d’un million d’interactions avec les clients

Dans un récent communiqué, l’assureur Allianz fait part de sa volonté d’accélérer le déploiement de sa solution d'intelligence artificielle « Ask » s’agissant de ses contrats d’assurance auto, de ses offres santé et de ses formules d’assurance habitation.

En outre, l’assureur précise que, chaque année, ce sont désormais plus d’un million d’interactions avec sa clientèle qui bénéficieront d’une assistance par l’intelligence artificielle. D’ailleurs, l’intégralité des réseaux de distribution d’Allianz France pourra aussi bénéficier d’un tel service.

Un analyseur d'emails et un robot téléphonique

Grâce à « Ask », ce sont deux solutions innovantes qui ont pu être développées afin de simplifier et d’optimiser le traitement des courriers électroniques ainsi que les conversations téléphoniques.

D’une part, « Ask Mail », analyseur d'emails, assiste chaque année et en temps réel les collaborateurs dans le traitement de près d’un million de courriels. En effet, cette solution comprend la nature des demandes formulées et détecte leur niveau d’urgence avec un taux de précision dépassant 85 % s’agissant de la classification des emails et des gains dans les délais de traitement atteignant jusqu’à 3 jours pour certaines demandes spécifiques comme le remboursement des soins dentaires par exemple.

D’autre part, « Ask Bot », robot téléphonique, permet aux agents généraux de poser oralement des questions pour une redirection en temps réel vers le conseiller qui sera le mieux à même d’y répondre favorablement. En pratique, cette solution a entraîné une réduction de plus de 50 % des mauvaises réponses enregistrées sur les plateformes d’appel. A terme, « Ask Bot » traitera chaque année plus d’un demi-million d’appels de conseillers et d’agents généraux.

A noter enfin que la solution d’intelligence artificielle « Ask » est mise à profit dans d’autres domaines tels que le traitement de sinistres, l’identification du risque de fraude au moment de la vente d’un contrat d’assurance ou encore l’identification des centres d’intérêt du client pour un ajustement des offres au plus près des caractéristiques de ses besoins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES