Japon : séisme et tsunami, qui va payer la facture ?

Guide de l'assurance > Actualité des assureurs > Actualité Allianz > Japon : séisme et tsunami, qui va payer la facture ?

Actualité Assureurs

Allianz

Voir toute son actualité

Japon : séisme et tsunami, qui va payer la facture ?

|
Consultations : 2391
Commentaires : 0
Japon : séisme et tsunami
Situé sur une zone sismique, le Japon est bien équipé contre les tremblements de terre. Même s’il a fait des dégâts considérables, ce n’est pas le séisme qui va coûter le plus cher à la branche assurance. En revanche, le tsunami qui a suivi va sans doute avoir un impact énorme sur les coûts des assureurs et réassureurs, et c’est sans parler du risque d’un éventuel accident nucléaire…
 

Particuliers / Entreprises : comment sont-ils couverts ?

 
Globalement, les particuliers japonais ont des difficultés à assurer leur bien immobilier contre les effets des tremblements de terre en raison notamment des tarifs élevés ; ils n’ont généralement pas de couverture contre ce type de catastrophe. Le taux de couvertures s’élèverait seulement hauteur de 20% pour les habitations résidentielles sur tout le pays. Les particuliers qui ont perdu leur logement lors du séisme risquent donc d’en pâtir. 
En revanche, les assureurs et réassureurs vont être appelés à participer concernant les dommages subis par les entreprises et les industries, sans savoir encore précisément à quelle hauteur.
C’est donc pour les réassureurs que la facture devrait être lourde…
 

L’addition du tsunami : les réassureurs risquent d’être les plus touchés

 
Etant donnée la puissance du séisme qui a dévasté le Japon ainsi que les dégâts matériels provoqués par le tsunami, on peut dores et déjà imaginer que la note va être élevée pour les assureurs et les réassureurs, même si pour le moment, les chiffres ne sont pas encore bien déterminés. Les spécialistes de ce type de catastrophe évaluent les dommages à hauteur de 34,6 milliards de dollars, uniquement pour le tremblement de terre.
Et les plus touchés seront probablement les réassureurs qui couvrent eux même les assureurs. La Bourse côté réassureur connaît déjà de grosses chutes avec un recul de 5,37% (Hannover Re), - 5,17% pour Scor ou encore une chute de 3,54% pour Swiss Re.
Ces chiffres déjà impressionnants sont pourtant amenés à évoluer pour les réassureurs.
 

Catastrophe naturelle : Allianz et Axa devraient s’en sortir

 
En revanche, les conséquences devraient être moins graves pour la branche assurance européenne. Les assureurs européens sont beaucoup moins présents sur le marché japonais car le secteur est déjà pris d’assaut par les professionnels de la région qui peuvent assurer les risques plutôt élevés (zone géographique à risque sismiques importants comme le Japon par exemple).
Allianz et Axa, qui font parties des leaders en Europe sont pourtant très peu présents au Japon, et ça se voit ! Même si la Bourse en Europe connaît un recul moyen de 2,11%, il s’agit d’une chute bien moins élevée que les chiffres des réassureurs ci-dessus. Axa se voit reculer de 2,4% et Allianz accuse une chute moins importante de 1,95%, bien loin des pertes subies par les assureurs d’assureurs…
 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS
Top 5 des questions les plus posées
  1. Assurance auto : est-elle obligatoire?
  2. Assurance auto : couverture en cas de prêt du véhicule
  3. Assurance habitation : les garanties pour les propriétaires
  4. Assurance moto : les démarches en cas de vol d'accessoires moto ou d'objets transportés
  5. Mutuelle santé : pourquoi souscrire