Actualité April

Découvrez la 2e édition de l'Observatoire des Pros APRIL

Publié par le

Des femmes dirigeantes plus optimites selon l'Observatoire des Pros APRIL

Groupe international de services en assurance, APRIL a récemment dévoilé la nouvelle édition de son Observatoire des Pros, l’accent étant mis sur les femmes entrepreneurs et dirigeantes, plus à l’écoute et plus optimistes que la moyenne. Coup de projecteur.

Des femmes dirigeantes plus optimistes

Le nouvel Observatoire des Pros du groupe APRIL témoigne du moral en berne des dirigeants d’entreprise avec une note moyenne de 5.6 s’agissant de leur situation professionnelle. Le 1er Observatoire laissait apparaître une note de 6.0.

Au total, 67 % se disent pessimistes, agacés, angoissés ou encore surmenés pour les motifs suivants :

  • La crainte d’une situation financière précaire (45 % des sondés),
  • La baisse de leur chiffre d’affaires (34 %),
  • Le manque de visibilité de leur carnet de commandes (16 %).

Dans ce contexte morose, les femmes dirigeantes sont les plus optimistes (61 %) grâce notamment à la relation de confiance nouée avec les clients. Une relation qu’elles considèrent comme étant importante (71 %).

Un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso

Malgré cette inquiétude et ce surmenage évoqués, les dirigeants semblent prêts à une gestion différente de leurs activités.

Ainsi, 85 % d’entre eux disent aspirer à un rééquilibrage entre vie professionnelle et vie personnelle souhaitant avoir plus de temps à consacrer à leurs proches ainsi qu’à leurs loisirs, soit 3 points supplémentaires par rapport à la 1e édition de l’Observatoire des Pros APRIL. Dans le même esprit, 72 % des dirigeants disent vouloir prendre du recul sur leur activité.

Au-delà de ce besoin de rééquilibrer vies professionnelle et personnelle, la quête de sens apparaît au cœur des préoccupations des dirigeants. Ainsi, 61 % des dirigeants et 88 % des dirigeantes sont de plus en plus convaincus que des secteurs d’activités comme l’économie collaborative, les services à la personne ou encore la « silver economy » peuvent générer de la croissance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES