Actualité AXA

AXA contrôle Roland, assureur protection juridique allemand

Publié par le

En Allemagne, AXA prend pied sur le marché de l'assurance protection juridique

Il aura fallu de la patience à AXA. Plus précisément, le groupe français spécialisé dans l'assurance a dû attendre une décennie avant de pouvoir prendre le contrôle de Roland, troisième acteur de la protection juridique en Allemagne. Tour d’horizon de cette nouvelle opération.

3e assureur allemand en protection juridique

En procédant au rachat des parts de quatre actionnaires minoritaires, le groupe AXA a récemment pris le contrôle de l’entité Roland spécialisée dans l’assurance protection juridique. Une prise de contrôle qui s’est faite avec le concours de l’assureur allemand Gothaer.

Pesant 429 millions d’euros de collectes et représentant 11 % de parts de marché, Roland qui compte plus d’un millier de salariés figure à la 3e place du marché allemand de la protection juridique derrière Ergo (11 %) et Allianz (12 %).

Avant cette prise de contrôle d’AXA, l’actionnariat de Roland était éclaté entre six entités différentes. Le groupe d’assurance français possède désormais 60 % des actions de l’assureur Roland.

Une opération à moins de 100 millions d’euros

Si le groupe AXA souhaite se développer sur le marché de l’assurance protection juridique, il devra compter avec Gothaer qui dispose à présent de 40 % des actions de Roland et conserve également la moitié des droits de vote.

En outre, alors que le groupe d’assurance AXA n’a pas encore communiqué sur le coût de cette opération, les experts considèrent que le rachat de 30 % des actions n’a pas excédé 100 millions d’euros pour l’assureur français et Gothaer.

Enfin, notez qu’Alexander Vollert, directeur général d'AXA Allemagne, s’est félicité de la préservation des relations commerciales avec deux anciens actionnaires de Roland, à savoir Barmenia et Basler, qui proposeront toujours à l’avenir les produits du spécialiste de l’assurance protection juridique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES