Axa étudie les conséquences d'une sortie de la Grèce de la zone euro

Guide de l'assurance > Actualité des assureurs > Actualité AXA > Axa étudie les conséquences d'une sortie de la Grèce de la zone euro

Actualité Assureurs

AXA

Voir toute son actualité

Axa étudie les conséquences d'une sortie de la Grèce de la zone euro

|
Consultations : 1199
Commentaires : 0
Bientôt un label européen pour les médicaments ?
Cela fait des semaines que la Grèce est de nouveau un grand sujet de préoccupation européen, et mondial. La Grèce sortira ou ne sortira pas de l’euro ? Les paris sont lancés. Conséquences catastrophiques prédisent les uns, pas si grave expliquent les autres. Et c’est le cas du géant de l’assurance Axa. Comment ? Pourquoi ? Cartes sur table.

L’Europe n’est pas gâtée ! Entre les banques espagnoles au bord de la faillite, une croissance nulle en Europe, et l’incertitude qui pèse autour de la Grèce, il y a peu de réjouissances. A tel point que de nombreux acteurs financiers, économiques et politiques se posent la question du maintien de la Grèce dans la zone euro.

L’assurance doit anticiper des situations exceptionnelles


Pourtant, il y en a un qui ne se stresse pas ! C’est le géant de l’assurance Axa. Son président du directoire, Henri de Castries, expliquait même lors d’une rencontre le 30 mai 2012 avec les médias européens que le principe de l’assurance est justement d’ « anticiper les situations inhabituelles et extrêmes ». La direction Gestion des Risques d’Axa a de quoi s’occuper...

En effet, les 550 personnes travaillant pour ce pôle, ont du pain sur la planche. Identifier les éventuels risques à court et long termes. Alors la sortie de la Grèce de la zone euro est effectivement à l’étude. Mais Henri de Castries précise : « Cela ne veut pas dire que ce sont des situations auxquelles nous croyons, mais travailler sur ces scénarios extrêmes est une nécessité pour un assureur ».

La cellule de gestion de crise d’Axa assure les scénarii catastrophes


Cette cellule de crise doit donc imaginer tous les scénarii possibles et envisager le pire pour ne pas être pris de court, et faire en sorte que le groupe d’assurances puisse passer au travers d’une telle tempête. Et d’ailleurs, Jean-Christophe Menioux, le directeur des risques du groupe, estime qu’ « Axa est en mesure de supporter une sortie de la zone euro de la Grèce, ou de chacun des autres pays individuellement » !

L’avis d’Assurland : si l’assureur peut maintenir ses activités en assurance santé, ou en assurance auto, par exemple, cela ne sera pas sans douleur. Affaire à suivre !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS
Top 5 des questions les plus posées
  1. Assurance auto : est-elle obligatoire?
  2. Assurance auto : couverture en cas de prêt du véhicule
  3. Assurance habitation : les garanties pour les propriétaires
  4. Assurance moto : les démarches en cas de vol d'accessoires moto ou d'objets transportés
  5. Mutuelle santé : pourquoi souscrire