• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité AXA

Axa Prévention cherche à protéger les cyclistes dans les grandes villes

Publié par le , Mis à jour le 28/01/2015 à 15:31

Le vélo, un moyen de transport d'avenir

D'après un sondage TNS Sofres pour Axa Prévention 9 français sur 10 jugent que circuler en ville à vélo est dangereux. En effet la cohabitation avec les automobilistes est risquée et difficile. Le vélo est un moyen pratique, non polluant et est considéré comme un moyen de transport urbain d'avenir. Axa Prévention a décidé de protéger les cyclistes de 6 grandes villes de France en distribuant des casques.

Les cyclistes en danger dans les grandes agglomérations

Chaque année en France, les trois quarts des cyclistes victimes d'accident succombent à un traumatisme crânien (chiffres INPES). Axa Prévention a souhaité réagir et a commencé à distribuer dans 6 grandes villes françaises 20 000 casques de protection aux cyclistes.
Cette action a été mise en place par l'assureur après une enquête qui a eu lieu en février 2010. 

L'étude a montré qu'environ 90% des français trouvent qu'il est dangereux de se déplacer à vélo dans une grande agglomération, car circuler au milieu des automobilistes n'est pas toujours facile et que des accidents peuvent être provoqués, même si 76% des personnes interrogées pensent que le vélo est un moyen de transport d'avenir.

Par ailleurs 87% de l'échantillon estime que les cyclistes sont mal protégés. Le comportement à risque de certains cyclistes peut être facteur d'accident, c'est pourquoi Axa a décider d'agir en conséquence et fournir des casques à 20 000 cyclistes des villes de Paris, Marseille, Lyon, Strasbourg, Bordeaux et Rennes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES