Actualité AXA

Axa va investir 500 millions d'euros supplémentaires dans les PME et ETI

Publié par le , Mis à jour le 02/06/2020 à 15:18

Axa va investir davantage dans les PME et ETI

Critiquée par les professionnels, Axa a décidé de soutenir davantage les PME et ETI. L’assurance va signer un chèque de 500 millions d’euros pour les aider en cette période de Covid-19. En parallèle, Michel Sarran, chef cuisinier dans Top Chef attaque Axa en justice.  

Renforcer les entreprises fragilisées par le Covid-19

L’assureur Axa met la main à la poche. Dans une récente interview accordée à RTL, il annonce son intention d’investir 500 millions d’euros supplémentaires dans les PME et ETI : « Aujourd’hui, nous sommes dans la phase de réanimation, et c’est demain la phase de convalescence : ça nécessite de l’investissement » explique Thomas Buberl, le directeur général. 

Ce nouvel investissement a pour objectif « de renforcer ces entreprises qui sont fragilisées par la crise (…) C’est un investissement dans les fonds propres des PME et ETI parce qu’il faut maintenant reconstituer le capital productif et renforcer le cœur de l’économie française ». 

Une décision qui vient, quelques jours après la condamnation d’Axa d’indemniser un restaurateur parisien. Ce dernier avait saisi la justice après  un refus de dédommagement de ses pertes d’exploitation causées par le Covid-19. Le tribunal de commerce a estimé que l’assurance avait pour obligation de couvrir ce professionnel contre la fermeture de ses restaurants. Axa devra l’indemniser à hauteur de 50.000 euros. Une décision que conteste l’assureur qui a décidé de faire appel.  

Aujourd’hui, c’est Michel Sarran, le célèbre chef cuisinier de l’émission Top Chef qui a décidé de se retourner contre Axa. Lui aussi souhaite être indemnisé de ses pertes d’exploitation. Interrogé par le site « Hôtellerie Restauration », le cuisinier estime que « les assurances n’ont pas joué le jeu » avant de rajouter : « Elles nous ont fermé la porte. Elles ont fermé la porte au gouvernement. Je regrette que le gouvernement n’ait pas réussi à leur mettre davantage la pression comme en Bavière qui fait fléchir Allianz. Il n’a rien obtenu. Comment peut-on accepter cela ? ». Axa assure 20 000 restaurants dont 1800 couvrent la perte d’exploitation.

Qu’est-ce que l’assurance pertes d’exploitation ? 

L’assurance pertes d’exploitation va permettre de compenser la diminution du chiffre d’affaires d’une entreprise. Une baisse liée à l’arrêt partiel ou total de la production. L’assurance va permettre de supporter certains frais supplémentaires. 

Elle va couvrir les incendies, les explosions, les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles, les émeutes et mouvement populaires, le vandalisme ….

Pour le moment, la pandémie n’est pas couverte par cette assurance. Voilà pourquoi, le gouvernement souhaite qu’un contrat protège de cet événement. 

Les assurances critiquées durant le Covid-19

Depuis le début du Covid-19, l’image des assurances s’est considérablement détériorée. Un sondage mené par Assurland.com révèle que les Français sont très critiques vis-à-vis des assurances. Près de 73% des sondés estiment qu’elles auraient dû indemniser les pertes d’exploitation des professionnels. 

Ils sont même 90% à penser que les assurances auraient dû les indemniser. Rappelons que durant le confinement, 2 milliards d’euros ont pu être économisés par les assurances. Si les Français sont très critiques, peu sont conscients des efforts des assureurs. Il faut savoir que ces derniers ont déjà débloqué 400 millions d’euros pour le fonds de solidarité crée par le gouvernement. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES