Actualité AXA

La campagne de vaccination en entreprise entre dans sa deuxième phase chez Axa France

Publié par le , Mis à jour le 28/05/2021 à 09:51

L'assureur Axa fait partie des 28 entreprises sélectionnées par les pouvoir publics pour tester la vaccination sur le lieu de travail. Cette semaine, cette expérimentation entre dans sa deuxième phase, avec la réception de vaccins Moderna, et pourrait, à moyen terme, déboucher sur davantage de vaccinations en entreprise.

Bientôt le vaccin au travail ?

Pourra-t-on bientôt se faire vacciner au sein de son entreprise ? 28 sociétés ont été choisies pour mener une opération pilote de vaccination contre le Covid-19. Parmi elles, on trouve le constructeur naval Naval Group, la RATP, Veolia, Danone, La Poste, mais aussi l’assureur Axa.

Ces 28 entreprises vont recevoir un total de 30 000 vaccins pour mettre à l’essai une campagne de vaccination sur les lieux de travail. Chez Axa, les doses sont administrées depuis le début du mois mars au sein de son centre de médecine du travail, à Nanterre, où se trouve également le siège social de la compagnie d’assurance.

Jusqu’à présent, c’est le vaccin AstraZeneca qui a permis de vacciner les salariés d’Axa âgés de plus de 55 ans (250 injections ont été données). Pour la deuxième phase de test, les médecins du travail vont pouvoir cette fois procéder à des immunisations grâce au sérum de Moderna (à ARN messager) : 1 100 doses viennent d’être reçues. 

Deuxième phase avec le vaccin Moderna

Pour marquer l’entrée dans cette deuxième phase, Laurent Pietraszewski, secrétaire d'État chargé des retraites et de la santé auprès de la ministre du Travail a visite le centre de soin et a rencontré Patrick Cohen, le tout nouveau directeur général d’Axa France (il a remplacé à ce poste Jacques de Peretti le 3 mai dernier).

Pour les salariés d’Axa, la démarche n’est pas différente que pour le reste des Français : une application dédiée, comparable aux plateformes de prises de rendez-vous en ligne, leur est accessible pour réserver leur créneau. La campagne ne s’adresse toutefois pour l’heure qu’aux collaborateurs d’Île-de-France (soit environ 5 000 personnes).

À moyen terme, si les résultats s’avèrent concluants, le nombre de vaccins réservés aux entreprises pourrait augmenter, et le dispositif s’étendre à d’autres sociétés, tout en tenant compte de l’arrivée prochaine des vacances estivales : les lieux de travail ne seront peut-être pas alors des centres à privilégier pour pratiquer la vaccination, au moins jusqu’à la rentrée.

À quand l'extension du dispositif ?

Ce dispositif implique par ailleurs des contraintes logistiques : comme le respect de la chaine du froid pour les vaccins et leur conservation. Le vaccin Moderna doit par exemple être conservé entre -25 et -15 degrés durant six mois, puis entre 2 et 8 degrés pendant un mois. 

En la matière, Axa bénéficie d’une expérience : l’assureur a l’habitude des campagnes de vaccination antigrippale. Chaque hiver, environ 1 salarié sur 4 se fait vacciner contre la grippe saisonnière chez Axa. À l’instar de cette vaccination, celle contre le Covid-19 est reste, elle aussi, facultative. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES