Actualité AXA

Protection sociale : Un partenariat entre Uber et Axa pour les indépendants

Publié par le

Axa et Uber s'allient pour la protection sociale des chauffeurs

Le 26 juillet, Axa France et Uber signaient un partenariat afin de mieux protéger les chauffeurs Uber. Depuis le 26 octobre, l’assureur et la plateforme de VTC ont mis en place leur offre de protection sociale.

Après Deliveroo, un partenriat avec Uber

Les chauffeurs VTC qui utilisent la plateforme Uber ont dorénavant la possibilité de bénéficier d’une protection sociale santé et prévoyance. Lors de la signature, intervenue le 26 juillet, Axa France et Uber France avaient prévu que ce contrat puisse fournir aux chauffeurs une protection « notamment dans la prise en charge, en cas d’accident, des coûts des soins, dans l’indemnisation en cas d’incapacité ainsi que l’indemnisation des ayants droit en cas de décès » selon L’Argus de l’assurance. Cette offre est maintenant disponible et elle s’intitule « Driver by Axa ». La présentation de cette offre intervient quelques semaines après qu’Axa se soit associé à Deliveroo afin de proposer aux livreurs le même type de protection sociale.

Une couverture gratuite

« Driver by Axa » est une offre de protection sociale gratuite et facultative. Pour y renoncer le chauffeur doit envoyer un courrier à Axa, ce qui permettra dans les deux mois d’annuler les garanties. Si le chauffeur décide de se rétracter après avoir accepté cette couverture, il devra le faire dans les 14 jours de l’accord. Pour bénéficier de cette offre santé et prévoyance, les chauffeurs Uber doivent la souscrire directement sur leur application. Alors qu’actuellement 4 chauffeurs sur 5 ne bénéficient pas de couverture personnelle, cette offre peut compléter celles souscrites personnellement.

Une protection en cas d'accident

L’offre de protection sociale va donc permettre de protéger les conducteurs de VTC Uber. Concernant la santé, cette couverture vient compléter les remboursements de la Sécurité sociale pour les hospitalisations et soins de ville à hauteur de 100% et de 150% pour les produits appareillages médicaux et prothèses dentaires. Enfin, pour la prévoyance, les chauffeurs pourront être  indemnisés en cas de décès, d’accident grave ou d’incapacité :

  • Taux inférieur à 10% : un forfait;
  • Taux inférieur à 50% : une rente annuelle qui sera égale au revenu net multiplié par la moitié du taux d’incapacité
  • Taux supérieur à 50% : une fois et demie le taux d’incapacité.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES