Actualité AXA

Tempête Alex : Axa débloque un fonds de solidarité d'un million d'euros

Publié par le , Mis à jour le 12/10/2020 à 16:16

Axa veut aider au plus vite les sinistrés de la tempête Alex

L’assurance Axa se mobilise pour les sinistrés de la tempête Alex. Dix jours après son passage, les habitants restent encore sous le choc. Pour les aider au mieux, Axa a annoncé une série de mesures. Un fonds de solidarité d’au moins 1 million d’euros a d’ores et déjà été débloqué.

Un fonds de solidarité d’au moins 1 million d’euros

Cela fait plus de 10 jours que les sinistrés nettoient les dégâts de la tempête Alex. Selon le dernier bilan des pompiers, ce phénomène météorologique aura provoqué le décès de 7 personnes et détruit des maisons et autres infrastructures.

Interrogé sur le montant des dégâts, Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes avance la somme astronomique d’un milliard d’euros. De son côté, le cabinet d’expertise Saratec estime que les coûts vont s’élever à 315 millions d’euros.

Si le montant des dégâts doit encore s’affiner, les assurances sont pleinement mobilisées pour soutenir les sinistrés. C’est le cas d’Axa qui a décidé de prendre des mesures exceptionnelles. Jacques de Peretti, Président-directeur général et Guillaume Borie, Directeur général délégué d’Axa se sont rendus dans les Alpes-Maritimes pour aller à la rencontre des habitants et des agents généraux des communes les plus touchés par la tempête Alex.

Il a ainsi été décidé que la période de relogement d’urgence porterait sur 6 mois et non 7 jours. Une mesure qui concerne les assurés les plus touchés qui sont détenteurs d’un contrat d’assurance habitation.

Par ailleurs, les sinistrés qui ont notamment perdu leur domicile obtiendront de la part d’Axa, une carte de crédit de 5.000 euros pour leur permettre de faire face aux besoins de premiers nécessité.

Les professionnels gravement touchés obtiendront une provision d’un montant minimal de 10.000 euros.

Axa a également décidé de débloquer un fonds de solidarité d’un million d’euros pour soutenir les sinistrés en détresse financière et « insuffisamment couverts » par leur contrat.

Des véhicules de remplacement seront proposés durant 12 jours aux professionnels.

Une cellule de crise a été spécialement créée pour traiter les dossiers et ainsi garantir une indemnisation rapide. Par ailleurs, les délais de déclaration sont étendus pour l’ensemble des assurés.

Un Etat de catastrophe naturelle qui concerne 55 communes des Alpes-Maritimes

Rappelons que l’Etat de catastrophe naturelle a été publié au Journal officiel le 8 octobre dernier. Cette mesure qui concerne 55 communes des Alpes-Maritimes permet à un assuré de déclarer son sinistre dans les 10 jours au lieu de 5. Une déclaration qui peut se faire par mail, téléphone ou encore sur le site Internet de l'assurance.

Il ne faut pas hésiter à prendre des photos des dégâts qui alimenteront le dossier. Attention, si vous n’êtes pas assurés, vous ne serez pas couverts par l’assurance même si l’Etat de catastrophe naturelle a été décrété.

A noter que l’assurance au tiers auto (Responsabilité civile) ne couvre pas contre les dommages. De ce fait, un sinistré ne sera pas indemnisé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES