Actualité Generali

Catastrophes naturelles : Generali France évoque le « Climate Lab »

Publié par le

En cas de catastrophe naturelle, Generali propose des alertes en temps réel sur smartphone

Selon la Fédération Française de l’Assurance, le coût des catastrophes naturelles devrait doubler dans les vingt prochaines années. D’ailleurs, la France est le pays d’Europe le plus touché par ces aléas climatiques. C’est dans ce contexte que Generali a lancé il y a 3 ans une démarche d’excellence dénommée « Climate Lab » mêlant mise en place d’une équipe pluridisciplinaire, développement d’outils de cartographie et modélisation des risques. De nouveaux services d’alerte sont proposés progressivement à ses clients.

Des solutions adaptées aux catastrophes naturelles

En France, le régime d’assurance des catastrophes naturelles s’avère très protecteur permettant à tous d’être largement couverts contre un large éventail de périls naturels moyennant un coût minime. En effet, il faut compter en moyenne une trentaine d’euros par an pour l’assurance multirisque habitation.

Toutefois, Generali France considère qu’un tel niveau de protection peut se traduire par une relative déresponsabilisation des populations, les assurés ne payant pas le juste prix de leur exposition au risque de catastrophe naturelle.

C’est pourquoi l’assureur s’est mobilisé pour offrir notamment à ses clients des solutions adaptées à ce risque spécifique : différents services sont proposés - ils doivent être enrichis de manière progressive - pour leur information, leur alerte et bien entendu leur protection.

Alertes en temps réel et cartographie détaillée

Pour une meilleure prévention des aléas climatiques, Generali France s’appuie sur une technologie avancée qui se fait jour dans les deux exemples suivants :

  • des alertes en temps réel accessibles sur smartphone : l’assureur propose à ses clients un dispositif d’alerte météo en temps réel leur permettant de se mettre en sécurité et de protéger leurs différents biens avant la survenue d’un événement climatique « à risque » ; en complément, des conseils sont dispensés sur smartphone concernant les bons comportements et réflexes à adopter pour ne pas se mettre en danger et limiter les dommages causés aux biens,
  • une cartographie détaillée des risques naturels : dans l’Hexagone et en Outre-Mer, cette cartographie aide à mieux diagnostiquer les types de risque selon la zone géographique concernée et de prendre préalablement à toute catastrophe les mesures qui s’imposent.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES