Actualité Generali

Forum mondial sur les réfugiés : Generali partenaire du Train de la Solidarité

Publié par le , Mis à jour le 12/11/2019 à 15:27

Le Train de la Solidarité #AvecLesRéfugiés fera étape à Paris, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon et Strasbourg

A l’occasion du premier Forum mondial sur les réfugiés qui aura lieu les 17 et 18 décembre 2019 au Palais des Nations à Genève, Generali et sa fondation The Human Safety Net ont conclu un partenariat avec le Train de la Solidarité. Il s’agit d’une exposition itinérante pour faire se rencontrer réfugiés et populations hôtes. Elle est organisée par le HCR, la Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés et le groupe SNCF sous le haut patronage du président de la République, Emmanuel Macron.

Cinq villes-étapes en France

Le 7 novembre 2019, Paolo Artini, en qualité de représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) en France, Alain Régnier, préfet et délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés ainsi que Stéphane Volant, secrétaire général du groupe SNCF, ont signé une convention de partenariat pour le Train de la Solidarité #AvecLesRéfugiés en présence de Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris chargée de la solidarité, de la protection de l'enfance, de la lutte contre les exclusions et des personnes âgées.

Entre le 28 novembre et le 17 décembre 2019, le Train de la Solidarité fera étape dans 5 villes françaises, à savoir Paris, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon et Strasbourg, avant d’achever son voyage à Genève pour l’ouverture du tout premier Forum mondial sur les réfugiés, une année après que le Pacte mondial sur les réfugiés ait été adopté.

A noter qu’en écho audit Pacte, les différents acteurs concernés s’engageront concrètement en faveur de l’amélioration de la réponse collective apportée à la situation des réfugiés et de leurs communautés d’accueil.

Deux « voitures exposition »

Soutenu notamment par le groupe Generali, le Train de la Solidarité veut favoriser la rencontre entre les réfugiés et les populations hôtes. Objectifs : d’une part, la valorisation du rôle joué par les villes et les partenaires associatifs et, d’autre part, l’exploration des moyens à mettre en œuvre pour le renforcement du partage des responsabilités.

Ouvert à tous, le Train de la Solidarité proposera :

  • un état des lieux de la situation des réfugiés en France et dans le monde,
  • une présentation du rôle et des actions menées dans les villes,
  • des moments de partage avec des associations et des réfugiés.

Cela doit permettre de favoriser l’engagement et la mobilisation de tous à l’égard des réfugiés ainsi que la rencontre et leur inclusion dans l’Hexagone.

Les deux « voitures exposition » du Train de la Solidarité permettront la découverte de portraits, l’écoute de témoignages ainsi que la compréhension des causes et des conséquences des déplacements forcés de population dans le monde. Ils vont permettre également de découvrir les différentes actions menées en faveur de l’accueil et de l’intégration des réfugiés en France de même que les efforts à venir ainsi que la possibilité offerte à chacun de s’engager.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES