Actualité Generali

Generali et Cashbee se lancent dans l'assurance-vie digitale et responsable

Publié par le , Mis à jour le 09/11/2020 à 10:24

Et si vous pilotiez votre assurance-vie depuis votre smartphone ?

En partenariat avec la branche « Vie » de Generali, la finetech française « Cashbee » annonce le lancement d’un produit d’assurance-vie 100% mobile, avec à la clef, peut-être, une révolution pour ce produit d’épargne, et une nouvelle étape dans la digitalisation de l’assureur.

Une solution pour piloter son épargne depuis son smartphone

« Cashbee » est une finetech française créée en 2018, qui a lancé sa propre application d’épargne individuelle. Elle proposait jusqu’ici des produits d’épargne « courte ». Avec « Cashbee+ » l’appli se lance dans l’épargne longue durée, avec un produit d’assurance vie 100% mobile, responsable et personnalisable, conçue en partenariat avec Generali Vie.

Ce rapprochement semble arriver au bon moment. L’épargne des Français a en effet atteint un sommet historique, à près de 90 milliards d’euros cette année. Et si la consommation semblait être repartie à la rentrée, la période de reconfinement qui s’ouvre pourrait bien maintenir les bas de laine à un niveau historiquement haut.

A l’instar des autres solutions d’épargne, Cashbee a également profité d’une partie de cette manne. Ses encours ont été multipliés par 13 en un an, passant de 2 millions d’euros en 2019 à 26 millions d’euros cette année, selon le co-fondateur, Marc Tempelman. Avec son nouveau produit, la finetech devenue assurtech compte quadrupler dans les mois à venir le nombre de ses clients, au nombre de 6 000 pour l’heure.

Abolir les contraintes de l'assurance-vie

Toutefois, l’assurance-vie n’est pas le produit privilégié dans les périodes de crise, car il s’agît d’un placement sur le long terme, qui ne permet pas aisément de retirer ses fonds, et qui nécessite un déplacement en agence pour la signature d’un contrat souvent volumineux. 

Autant de barrières que Cashbee+ compte bien abolir, avec des conditions de sortie d’épargne facilitées, et une souscription qui peut se faire directement de chez soi avec son smartphone. Une solution qui pourrait bien être privilégiée dans une période où les Français sont invités à rester confinés chez eux.

Une fois inscrit, tout comme sur votre appli bancaire, vous pouvez consulter votre épargne à tout moment, et déplacer vos fonds d’un investissement à l’autre. Action qui demande traditionnellement une rendez-vous avec votre assureur, et occasionne des frais appelés « frais d’arbitrage ».

Des conditions assouplies pour un produit d'appel

A la différence d’une assurance-vie « classique », Cashbee+ propose bien des conditions plus souples : aucun frais d’entrée ni de sortie, et des frais de gestion inférieurs à 1%, promet la jeune pousse. Il faut toutefois rappeler qu’en ce qui concerne ces derniers, ils dépassent déjà rarement les 1% (ils varient en général entre 0,70% et 0,90% par an pour les fonds en unités de compte, et entre 0,60% et 0,80% pour la gestion des fonds en euros).

Mais Cashbee va plus loin en promettant la disponibilité des fonds en 72h, ce qui permet de retirer rapidement son épargne. Une possibilité bienvenue dans une période d’incertitude économique qui amènent les Français à préférer les livrets à l’assurance-vie, justement pour conserver une épargne « liquide », c’est-à-dire accessible rapidement en cas de coup dur. Enfin, Cashbee propose une gestion pilotée, en fonction des données collectées sur l’utilisateur pour établir son profil d’épargnant.

Dernière particularité, Cashbee a décidé de se positionner sur de l’épargne responsable, en estimant qu’elle peut aller de pair avec le rendement. La totalité des fonds proposés sont labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR). L’épargnant a la possibilité de choisir le type d’actif qu’il souhaite privilégier, par exemple l’inclusion sociale ou le climat.

Generali accélère encore sa digitalisation

« On espère rendre l’épargne moins poussièreuse, statique, et surtout moins administrative », expliquait Marc Tempelman sur BFM Business. Dépoussiérage qui est également à l’œuvre chez Generali, puisque l’assureur historique multiplie les partenariats avec les jeunes acteurs digitaux du secteur.

En septembre, Generali avait renforcé son alliance avec l’assurtech Advize Group, pour proposer des solutions entièrement digitales à ses clients souhaitant investir, déjà, dans une assurance vie. Signe que les assureurs traditionnels souhaitent bien s’associer avec leurs jeunes concurrents, qui, de leur côté, n’ont pas pour seule ambition de disrupter le secteur pour dévorer leurs aînés.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES