• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Generali

Generali et son Observatoire des femmes et de l'assurance

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 16:07
1687 vues 2 réactions Note
À la pointe de l’assurance vie et de l’assurance automobile, l’assureur italien Generali s’intéresse spécifiquement aux attentes et aspirations des femmes françaises, notamment en matière d’assurance. Comment ? À travers son Observatoire des femmes et de l’assurance conçue en concertation avec Terrafemina.

Pourquoi un Observatoire des femmes et de l’assurance ?

Fort d’une communauté de 120 000 membres et 600 000 visiteurs mensuels uniques largement féminins, Terrafemina s’associe à Generali pour créer un Observatoire des femmes et de l’assurance.

Mais, que peut bien cacher cette appellation ? En fait, la démarche doit servir à :
• dresser un état des lieux de l’assurance à travers une perspective féminine
• cerner avec une plus grande acuité l’attitude des femmes face aux risques, à la prévention et à la responsabilité : quels sont, par exemple, leur rôle et leurs attentes en termes de protection familiale et d’assurances ?
• identifier des tendances génératrices de nouveaux services
• fédérer un réseau de femmes expertes sur des sujets en lien avec la question féminine

Les modalités d’action de l’Observatoire

Après avoir évoqué les objectifs de cette entité, voyons à présent les moyens d’action de cet Observatoire des femmes et de l’assurance.

Très concrètement, Generali et Terrafemina souhaitent proposer :
• un baromètre annuel : réalisé par le groupe CSA, il permet d’analyser l’évolution des grandes tendances et des caractéristiques spécifiques des comportements et attentes féminines par rapport au public masculin
• des groupes de parole internes, des enquêtes en ligne et des panels qualitatifs : chapotés par Terrafemina, ils doivent permettre d’approfondir les tendances révélées par les études qualitatives
• un « Think-and-do tank » constitué d’expertes féminines des mondes de l’assurance et de la finance : il doit permettre d’analyser les résultats des études et proposer des applications opérationnelles de nouveaux produits et services adaptés aux attentes du public féminin

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
Bonjour, Je me demandais à la lecture de votre article : est-ce que ça va servir à faire des offres d'assurance spécifiques pour les femmes ? mais je croyais que les assureurs n'avaient plus le droit de faire des différences entre les femmes et les hommes. non ?
Assurland.com, le comparateur d'assurances
Bonjour !

C'est exact ! C'est la conséquence de la décision en date du 1er mars 2011 de la Cour de Justice de l'Union européenne "Association belge des Consommateurs Test-Achats ASBL".

La Juridiction y considère que la différenciation des primes selon l’appartenance sexuelle de l’assuré est contraire au principe d’égalité de traitement.

Moralité : les assureurs ont jusqu'au 31 décembre 2012 pour changer de critères de différenciation. Cela concerne plus particulièrement l'assurance automobile où les femmes paient moins cher que les hommes car elles ont moins d'accidents. Ce ne sera plus le cas à partir de 2013.

Après, rien n'interdit aux acteurs de l'assurance de réfléchir à d'autres critères, sans lien avec l'appartenance sexuelle. Il est d'ailleurs fort possible que l'Observatoire des femmes et de l'assurance contribue à ce travail de recherche et de réflexion.

À suivre donc.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES