Actualité GMF

La GMF s'intéresse au partage de la route

Publié par le

GMF Assurances dévoile son enquête sur le partage de la route

D’après une récente enquête menée par GMF Assurances, la moitié des Français considère que le passage piéton est dangereux. De plus, la majorité des automobilistes estime qu’il est difficile de partager la route avec les piétons. Coup de projecteur.

+19 % pour la mortalité des piétons en 2016

Après les dangers de l’alcool au volant ou le casque indispensable à la sécurité des conducteurs de deux-roues motorisés, la prévention routière met aujourd’hui l’accent sur les usagers de la route présentés comme « vulnérables », à savoir les cyclistes et les piétons.

Il faut dire aussi que, selon les dernières données chiffrées dévoilées par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), la mortalité des piétons s’est envolée de 19 % l’année dernière et celle des cyclistes a augmenté de 9 %.

Malheureusement, la dernière enquête GMF Assurances vient confirmer cette tendance marquée par une réelle défiance entre usagers du réseau routier :

  • 29 % des automobilistes considèrent qu’il est facile de partager la route avec les piétons,
  • 18 % d’entre eux estiment qu’il est facile de partager la route avec les cyclistes,
  • 13 % disent qu’il est facile de partager la route avec les deux-roues motorisés.

 

 

Un comportement dangereux près d’un passage clouté

Peu importe qu’il soit piéton ou conducteur d’une voiture, un Français sur deux considère que le passage piéton est une zone dangereuse.

En outre, près de la moitié des Français interrogés ont un comportement dangereux lorsqu’ils se trouvent à proximité d’un passage piéton. C’est pourquoi 45 % des conducteurs font part de leur hésitation entre accélération et freinage lorsque le feu passe à l’orange aux abords d’un passage clouté.

Du côté des piétons, 45 % d’entre eux avouent traverser régulièrement alors que le feu piéton vient de passer au rouge.

Enfin, 23 % des personnes sondées confient avoir des doutes quant aux règles de priorité applicables à proximité d’un passage pour piétons.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES