• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Groupama

Groupama ne veut plus être noté par Standard and Poor's

Publié par le

Fitch plutôt que Standard and Poor's. Chahuté  depuis de nombreux mois, Groupama a décidé de renoncer à sa notation par l’agence américaine. C’est Thierry Martel, directeur général de l’assureur, qui a annoncé la nouvelle en milieu de semaine dernière à l’Agence France-Presse.  Un signe de défiance à l’égard de ces agences ? Nullement.

Une notation devenue inutile

C’est mercredi 5 décembre que la nouvelle est tombée : l’assureur Groupama renonce à sa notation par l’agence Standard and Poor's mais demeurera noté par l'agence Fitch Ratings.

Pourquoi une telle décision ? Elle trouverait sa cause première dans l’abandon de son projet de cotation selon Thierry Martel, DG de l’assureur, qui a déclaré à l’AFP : « Jusqu'ici, le groupe avait recours à deux agences, parce que nous étions dans une logique d'introduction en Bourse. Dans ce contexte-là, il était indispensable d'être noté ».

Une notation peu en phase avec l’esprit mutualiste

Toutefois, Groupama maintient sa notation par l’agence Fitch Ratings. Pour Thierry Martel, cela témoigne de la volonté de l’assureur d’une part de ne pas donner l’« impression d'un repli » sur soi et d’autre part d’éviter toute espèce d’opacité. Et, Thierry Martel de rappeler que c’est le « propre de tout groupe mutualiste d'être transparent ».

Si cette décision ne doit pas être interprétée comme de la défiance, le directeur général de Groupama a tout de même évoqué « de vraies problèmes de compréhension avec les agences, pilotées par des modèles anglo-saxons, très court-termistes ». Une conception qui colle mal aux préoccupations des entités mutualistes plutôt tournées vers le long terme.

Et pourquoi Fitch ? Parce que cette agence est moins chère, plus disponible et ouverte au dialogue que Standard and Poor's.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES