Groupama : sa note dégradée par deux fois

Guide de l'assurance > Actualité des assureurs > Actualité Groupama > Groupama : sa note dégradée par deux fois

Actualité Assureurs

Groupama

Voir toute son actualité

Groupama : sa note dégradée par deux fois

|
Consultations : 2032
Commentaires : 0
Fitch Ratings Ltd. et Standard & Poor's dégradent les notes de Groupama

Visiblement, les résultats dévoilés par Groupama pour le premier semestre 2012 n’ont pas suffi à rassurer les agences de notation, pas plus que la cession de Groupama Insurance moyennant 145 millions d'euros. Fitch et S&P ont effectivement dégradé la note de l’assureur. Pourquoi ? Le non-paiement annoncé de certaines de ses créances.

Groupama sous surveillance négative

Alors qu’il venait d’annoncer notamment la vente de Groupama Insurance, nouvel étape de son plan de redressement, Groupama doit composer avec le scepticisme des agences de notation.

Fitch, le 5 octobre 2012, et Standard & Poor's, quatre jours plus tard, ont en effet décidé d’abaisser la note accordée jusqu’ici à l’assureur français.

Avec la britannique Fitch Ratings Ltd., la notation perd deux crans passant de BBB à BB+ pour sa solidité financière et de BBB- à BB pour la dette à long terme, le tout assorti d’une perspective négative. Du côté de l’agence américaine Standard & Poor's (S&P), Groupama voit sa solidité financière passer de BB à BB- ; elle est désormais placée sous surveillance négative.

Un coupon à 60 millions d’euros

Ces « mauvaises notes » successives font suite à l’annonce par Groupama le 5 octobre de son intention de ne pas effectuer le paiement pourtant attendu le 22 octobre prochain des intérêts pour 2012 de l’un de ses instruments de financement. Des intérêts à 6,298 % par an pour une créance d’un milliard d’euros émise le 22 octobre 2007 à rembourser le 22 octobre 2017.

Pour Groupama, l’intérêt versé sera « perdu » et ne sera plus exigible. Concrètement, les investisseurs institutionnels ne pourront plus compter sur leur coupon d’un montant estimé à 60 millions d’euros.

Selon S&P cité par Les Echos, cette décision, bien que prévue au contrat, est susceptible d’« affecter la flexibilité financière de Groupama, même si cela sera partiellement compensé par l'impact positif relativement modeste sur la liquidité et la marge de solvabilité ».

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS
Top 5 des questions les plus posées
  1. Assurance auto : est-elle obligatoire?
  2. Assurance auto : couverture en cas de prêt du véhicule
  3. Assurance habitation : les garanties pour les propriétaires
  4. Assurance moto : les démarches en cas de vol d'accessoires moto ou d'objets transportés
  5. Mutuelle santé : pourquoi souscrire