• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité La Mutuelle des Motards

Brassard et 100 chevaux : la Mutuelle des Motards réagit

Publié par le , Mis à jour le 03/12/2012 à 09:25

La fin d’année est belle pour les motards. Si le temps peu clément ne leur permet pas de rouler dans des conditions rêvées, ces derniers jours ont été l’occasion d’annonces très positives : suspension de l’obligation du port du brassard et fin de la limitation aux 100 CV. Deux nouvelles qui ne pouvaient pas laisser indifférente la Mutuelle des Motards.

Pas de brassard sur le bras des motards !

27 novembre 2012. En présence de Patrick Jacquot, président de GEMA Prévention et de la Mutuelle des Motards, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a annoncé la suspension de l’obligation du port du brassard rétro-réfléchissant en 2-roues lors du Conseil National de la Sécurité Routière tout juste revenu « à la vie ».

Une victoire pour l’assureur et la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) qui n’ont eu de cesse de faire valoir qu’il existait d’autres moyens pour que les automobilistes prennent conscience de la présence des motards et pour que ces derniers fassent en sorte d’être vus.

Les motos vont bientôt libérer les chevaux !

Autre victoire des motards : la fin de l’exception française de la limitation de la puissance des deux-roues à 100 CV. Un cheval de bataille de la Mutuelle des Motards depuis sa création.

Cette limitation aux 100 CV que l’on ne trouve qu’en France depuis 1985 va disparaître à la faveur d’un vote intervenu au Parlement européen le 20 novembre 2012 qui met fin à cette disposition et devra entrer en vigueur en droit français à compter du 1er janvier 2016.

Cela permettra aux conducteurs de deux-roues de rouler sur des engins « conformes à leur conception et leur caractère d’origine », selon la Mutuelle des Motards. Et, si une telle décision peut sembler dangereusement permissive, il faut savoir que cette libération de la puissance des deux-roues n’aura aucun impact sur la sinistralité. Et sur les prix ? L’assureur annonce que la mesure n’aura aucune espèce d’incidence sur ses tarifs en assurance moto, la « puissance de la moto n’ayant jamais été un critère de tarification à la Mutuelle des Motards ».

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES