• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Macif

Le groupe Macif mobilisé pour la Journée mondiale des premiers secours

Publié par le

Macif promeut le service « Bon Samaritain » en faveur des gestes qui sauvent

Nous sommes le 10 septembre et c’est aujourd’hui la Journée mondiale des premiers secours. Le groupe Macif profite de cette occasion particulière pour encourager les citoyens à se former aux premiers secours et aider ainsi à sauver des vies. Coup de projecteur.

 

23 actions gratuites pour former aux gestes qui sauvent

Chaque année, les accidents de la vie font 20 000 morts. Ce nombre pourrait être réduit de 50 % grâce aux gestes de premiers secours car, dans ces situations d’urgence, le temps de réaction s’avère particulièrement déterminant.

C’est pourquoi la société d'assurance mutuelle Macif a décidé d’organiser jusqu’à la fin de l’année 23 actions gratuites pour une sensibilisation et une formation aux gestes qui sauvent au bénéfice de ses sociétaires et du grand public partout en France.

Par exemple, le 21 septembre prochain à Villeneuve-sur-Lot, le groupe Macif apportera son soutien à la Journée des Gestes qui Sauvent organisée par le Service Départemental d’incendie et de secours du Lot-et-Garonne (SDIS 47).

Au programme de cette journée dédiée aux premiers secours :

  • Dans la matinée, un millier de jeunes de la 6e à la Terminale auront 2 heures de formation aux gestes de premiers secours avec les services de secourisme du Lot, les sapeurs-pompiers et des associations spécialisées ;
  • Dans l’après-midi, le grand public pourra accéder à des séances de formations gratuites.

 

En quoi consiste le service citoyen « Bon Samaritain » ?

Autre initiative du groupe Macif : la promotion du service citoyen « Bon Samaritain » auprès de ses sociétaires. En résumé, ce dispositif inédit permet la géolocalisation des personnes qui ont bénéficié d’une formation aux premiers secours, accélérant ainsi l’intervention auprès des victimes d’un accident cardiaque.

Ce service citoyen « Bon Samaritain » part d’un constat simple : 70 % des arrêts cardiaques fatals se produisent devant témoins mais moins de 20 % des personnes connaissent les gestes nécessaires en de telles circonstances. Or, à chaque minute écoulée sans battement de cœur, les chances de survie de la victime diminuent de 10 %.

Pour améliorer le taux de survie en cas d’accident cardiaque, le groupe Macif promeut le service citoyen « Bon Samaritain » auprès des sociétaires. Ils sont encouragés à se former et à se déclarer sur la plateforme dédiée pour pouvoir être sollicité si une personne est victime d’un arrêt cardiaque à proximité. Ainsi, il est possible de démarrer au plus vite le massage cardiaque et d’utiliser le défibrillateur en attendant l’arrivée des secours professionnels.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES