Actualité MACSF

« ChatDoc », le chatbot de la MACSF destiné aux étudiants en santé

Publié par le

« ChatDoc » propose de souscrire une RCP facilement

La société d'assurance mutuelle française MACSF vient de lancer un chatbot destiné aux étudiants en santé. Nommé « ChatDoc », il propose à ces étudiants de souscrire en ligne une responsabilité civile professionnelle (RCP).

Souscrire en ligne une responsabilité civile professionnelle

Un chat pour souscrire une RCP. Depuis le 23 juillet 2018, la Mutuelle d'assurances du corps de santé français (MACSF) propose aux étudiants en santé de souscrire en ligne une responsabilité civile professionnelle (RCP) grâce à un chatbot. Baptisé « ChatDoc », ce chatbot développé en interne, répond aux principales questions que les étudiants peuvent se poser sur la RCP, et permet donc de souscrire le contrat en quelques clics. « En tant que premier partenaire assurantiel des professionnels de santé, la MACSF répond à ces questions de manière simple, accessible et pédagogique, au bon moment et sur les supports que les étudiants utilisent au quotidien », explique Ségolène de Dianous, Directrice Marketing et Digital.

Le chatbot séduit les assureurs

Accessible sur Messenger, la messagerie instantanée de Facebook, « ChatDoc » reprend un personnage bien connu des réseaux sociaux de la société d'assurance mutuelle : un chat. Une manière un peu décalée de recourir aux robots conversationnels. Des robots qui sont de plus en plus utilisés par les compagnies d’assurance. Les chatbot séduisent les assureurs comme les assurés par leur simplicité. Il s’agit également d’accueillir et d’accompagner les utilisateurs. Et bien entendu, de leur proposer une souscription rapide et simple. « Avec le chatbot, nous allons un cran plus loin, en suivant nos jeunes sociétaires sur Messenger. Plutôt que de les faire venir à nous, nous allons là où ils sont, là où ils échangent… Résultat : la prise d’infos et la souscription se font en un seul mouvement, sans couture comme on dit », explique Ségolène de Dianous.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES