Actualité Malakoff Médéric

Malakoff Médéric précise sa stratégie d'investissement dans les start-ups

Publié par le

Malakoff Médéric : 150 millions d'euros à investir dans les start-ups

Présent lors de l’édition 2018 du CES de Las Vegas, Malakoff Médéric en a profité pour préciser sa stratégie d’investissement à l’égard des start-ups. Ainsi, l’on a appris notamment que cet acteur de la protection sociale complémentaire avait conclu un partenariat avec Idinvest Partners pour gérer son fonds d’investissement. Explications.

Le fonds d’investissement « MM Innov’ » précisé

A l’occasion de sa troisième participation consécutive au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, Malakoff Médéric a annoncé la signature d’un partenariat avec Idinvest Partners pour la gestion de son nouveau fonds d’investissement consacré aux start-ups de la fintech, de l’e-santé, des ressources humaines et plus largement des services Business to business (B2B).

Annoncé fin 2017 et baptisé « MM Innov’ », le fonds d’investissement de 150 millions d’euros consacré aux start-ups doit satisfaire à un triple objectif :

  • L’anticipation des évolutions du marché,
  • Le suivi des innovations,
  • L’accompagnement et l’accélération de la transformation digitale et data du groupe.

La gestion de ce fonds d’investissement sera pour l’essentiel assurée en collaboration avec Idinvest via un fonds dédié à Malakoff Médéric ainsi qu’une participation dans le fonds ouvert Idinvest Digital Fund III. Ce qu’il reste de cet investissement fera l’objet d’une répartition entre différents fonds ouverts et une poche gérée en direct.

« activ’mm 360 », dispositif pour dirigeants et salariés

Lors de sa présence au CES 2018, grand-messe des nouvelles technologies, le groupe Malakoff Médéric a dévoilé « activ’mm 360 », dispositif d’accompagnement au quotidien des dirigeants d’entreprises et des salariés qui aide à piloter le développement de la qualité de vie au travail (QVT), améliorer santé et bien-être des salariés et réduire par ricochet l’absentéisme en entreprise.

Pour son fonctionnement, des données internes et externes à l’entreprise sont collectées et analysées pour la définition de modèles de prédiction de l’absentéisme et l’élaboration de dispositifs de prévention personnalisés.

Notez enfin que ces dispositifs concernent à la fois les collaborateurs et les employeurs (dirigeants, managers, direction des ressources humaines (DRH)) qui peuvent utiliser respectivement l’application mobile « activ’mm » et l’application « activ’mm Pro ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES