• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité MetLife

Equivalence des garanties : MetLife satisfait

Publié par le

En complément des dispositions de la loi Hamon, le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF), à la faveur d’une récente décision, a ouvert plus largement la concurrence sur le marché français de l’assurance-crédit. Une initiative dont MetLife France s’est félicité dans un récent communiqué. Explications.

Des règles plus claires

Dans le but de poser des règles claires d’équivalence entre les différents contrats d’assurance-crédit, le CCSF a arrêté une liste limitative de garanties minimales que les établissements prêteurs sont en droit d’exiger des emprunteurs. Riche de 18 critères, cette liste pourra être mise à jour chaque année après avis du CCSF.

Pour Joël Farré, directeur général de MetLife France, la décision rendue par le CCSF va permettre une « plus grande transparence concernant le niveau de garantie ». Reste maintenant aux courtiers à sensibiliser et informer les consommateurs désireux de changer d’assurance emprunteur.

Une comparaison facilitée

Depuis le 1er mai 2015, une liste comptant entre 11 et 15 critères de garanties minimales doit être communiquée par les établissements prêteurs.

Ce document facilite grandement la vie des emprunteurs en leur permettant de comparer plus facilement les différentes offres d’assurance-crédit proposées par les acteurs du marché français.

Les établissements prêteurs, quant à eux, peuvent seulement invoquer des critères appartenant à cette liste pour justifier leur refus du nouveau contrat d’assurance prêt immobilier soumis par l’emprunteur.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES