MMA face au mécontentement des syndicats

Guide de l'assurance > Actualité des assureurs > Actualité MMA > MMA face au mécontentement des syndicats

Actualité Assureurs

MMA

Voir toute son actualité

MMA face au mécontentement des syndicats

|
Consultations : 3353
Commentaires : 0
greve-panneau-bonhomme
Acteur illustre de l’assurance, MMA a récemment dû composer avec une péripétie peu en phase avec son slogan plein d’optimisme : la colère de ses gestionnaires de sinistres qui ont fait grève durant 5 jours. La cause de ce mécontentement ? Un projet d’accord qui prévoit de faire passer le temps de travail hebdomadaire de 32 à 35 heures !

Les gestionnaires de sinistres mobilisés

La grève aura duré 5 jours. Depuis le 12 mars 2012, les salariés de MMA, qui propose assurance auto, moto ou habitation, au Mans, à Nantes, Lyon et Chartres, refusaient de travailler dénonçant le projet d’accord qui devait se substituer à l’accord sur le temps de travail.

La teneur de ce texte ? Déjà rejeté par les salariés en janvier, il visait à instaurer le passage du temps de travail de 32 à 35 heures par semaine. Plus que le fond, c’est la manière de procéder que dénonçait Nathalie Donio, déléguée syndicale centrale adjointe CGT MMA : « La direction veut passer en force sur cet accord, en imposant son organisation du travail aux gestionnaires de sinistres. Seulement voilà, comme le préconisait un expert nommé par le CHSCT, la mise en place de ce projet engendrerait une mise en péril à terme de l’organisation et du bon déroulement de l’activité ».

Rendez-vous le 29 mars prochain

C’est à la faveur d’une rencontre avec la direction qui s’est déroulée le 16 mars dernier que la grève a pris fin au sein des 4 plateformes téléphoniques mobilisées.

À l’issue de cette entrevue, Nathalie Donio a déclaré : « La direction propose une nouvelle réunion de négociation sur l’accord temps de travail avec les trois organisations syndicales représentatives (CFDT, CGT et CGC) le 29 mars prochain. Cette réunion serait l'occasion de mettre à plat le projet d'accord, afin de voir quelles seraient les propositions acceptables ou pas par la direction, la volonté de cette dernière étant de faire aboutir les négociations d'ici fin avril. C’est donc une très bonne nouvelle pour les gestionnaires de sinistres, même s’ils vont rester très vigilants et attentifs à ‘l'atterrissage’ de cette négociation ».


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS
Top 5 des questions les plus posées
  1. Assurance auto : est-elle obligatoire?
  2. Assurance auto : couverture en cas de prêt du véhicule
  3. Assurance habitation : les garanties pour les propriétaires
  4. Assurance moto : les démarches en cas de vol d'accessoires moto ou d'objets transportés
  5. Mutuelle santé : pourquoi souscrire