• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Mondial Assistance

Nouveau baromètre Mondial Assistance pour les vacances de la Toussaint 2016

Publié par le

Peu de Français partiront pour les vacances de la Toussaint 2016

Dans le nouveau baromètre intitulé « Les Français et les vacances » réalisé par Mondial Assistance avec OpinionWay, l’écrasante majorité des Français ne partira pas cette année en vacances à l’occasion de la Toussaint. En outre, ils sont nombreux à ne pas se satisfaire du nouveau calendrier scolaire. Revue de détails.

Les Français boudent le calendrier

Les Français sont visiblement mécontents du nouveau calendrier des vacances. En effet, l’écrasante majorité (ndlr : 76 %) veut que les congés soient fixés sur une semaine pleine, c’est-à-dire du samedi au dimanche.

En outre, 54 % des sondés disent vouloir revenir à une semaine de vacances seulement contre deux semaines actuellement.

Enfin, ces Français qui révèlent ne pas partir à la Toussaint en raison du nouveau calendrier évoquent pêle-mêle une organisation des vacances plus compliquée (70 %), le refus de leur employeur d’accorder des congés en milieu de semaine (12 %) et l’absence de mode de garde pour les enfants (8 %).

La météo importe peu aux Français

Logiquement, les contraintes financières jouent un rôle prépondérant au moment de renoncer aux vacances. Ainsi, 38 % des Français disent manquer d’argent (+1 point) et 33 % d’entre eux souhaitent réaliser des économies afin de réaliser d’autres dépenses (+6 points).

Autre enseignement du baromètre « Les Français et les vacances » pour la Toussaint 2016, 36 % des Français signalent ne jamais partir à cette période de l’année et 13 % déclarent ne pas avoir suffisamment de congés.

Enfin, la météo possède peu de prise sur les Français : 21 % d’entre eux seulement avouent qu’une météo clémente les pousserait à repartir en vacances et près de la moitié (ndlr : 43 %) n’y serait pas du tout incités.

Mer, campagne, ville ou montagne

Parmi les Français qui pensent partir en vacances - ils ne sont que 17 % à l’envisager pour la Toussaint - leur séjour devrait durer 7 jours en moyenne, soit une journée en moins par rapport à l’année dernière.

Plus précisément, les séjours de moins d’une semaine sont plus nombreux puisqu’ils sont évoqués par 55 % des Français (+8 points) et les séjours d’une semaine et plus se font plus rares (12 % pour 7 jours et 32 % pour plus d’une semaine).

En outre, le budget alloué aux vacances de la Toussaint s’est réduit avec 638 euros par foyer, soit 83 euros en moins. Conséquence directe : leur budget étant plus serré, les vacanciers vont surtout rester dans l’Hexagone (78 %).

Enfin, les vacanciers vont privilégier la mer (34 %) qui devance la campagne (29 %). Suivent les séjours en ville qui gagnent 2 points à 21 % et la montagne (9 %).

Des vacances plus collaboratives

A l’heure des vacances, les Français sont plus nombreux à opter pour des alternatives collaboratives.

Plus précisément, 37 % des sondés disent avoir déjà loué une chambre chez des particuliers ou envisagent de le faire (+1 point), 32 % ont opté pour le covoiturage en tant que conducteur et 31 % en tant que passager (+2 points). L’échange de maisons (19 %, + 3 points) et la location de voiture entre particuliers (15 %, + 2 points) apparaissent aussi comme des pratiques qui se développent.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES