• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Actualité Swiss Life

Enquête Swiss Life sur la solidarité intergénérationnelle

Publié par le

Les Français décidés à prendre soin de leurs parents

Acteur référent en assurance et gestion de patrimoine, Swiss Life a récemment dévoilé une nouvelle enquête qui s’intéresse à la solidarité intergénérationnelle. On apprend notamment que près de 90 % des sondés appellent de leurs vœux une solidarité plus importante entre générations. Coup de projecteur.

Les seniors vivent-ils aux dépens des jeunes ?

L’allongement de la durée de vie s’accompagne de nombreux défis et l’assureur Swiss Life a décidé de se positionner sur le thème « Vivre bien, plus longtemps, selon ses propres choix ».

C’est dans le but de mieux appréhender et cerner les attentes des différentes générations mais aussi pour prendre part au débat et accompagner ses clients que Swiss Life a fait réaliser par l’Institut LINK un sondage dans l’Hexagone, en Allemagne et en Suisse, ses 3 principaux marchés.

Entre autres enseignements, ce sondage révèle que :

  • 89 % des personnes sondées souhaitent une plus grande solidarité entre générations ;
  • 66 % d’entre elles estiment que la redistribution des ressources entre générations constituera une source de conflits ;
  • 46 % des 18-35 ans et 39 % des 36-50 ans pensent que le vote des seniors pèse trop lors des élections ;
  • 52 % des 18-35 ans considèrent que les seniors vivent aux dépens des jeunes, ce que contestent 77 % des 51-65 ans et 86 % des 66-79 ans.

Les Français favorables au logement familial intergénérationnel

Cette nouvelle enquête Swiss Life témoigne de l’attachement des Français à la famille. Ainsi, 89 % d’entre eux disent vouloir prendre soin de leurs parents contre 81 % des Suisses et 77 % des Allemands.

Autre enseignement : 43 % des Français font part de leur intention d’épargner pour leurs descendants et de réduire leurs dépenses de leur vivant contre 54 % des Suisses et 64 % des Allemands.

En ce qui concerne le logement familial intergénérationnel, 77 % des Français sont favorables à cette forme d’habitat contre 70 % des sondés en Allemagne et 69 % en Suisse.

Enfin, la collaboration intergénérationnelle ne convainc pas complètement les Français. Effectivement, elle est perçue comme une potentielle source de conflits par 34 % d’entre eux et seulement 26 % des Allemands et 15 % des Suisses. En outre, 45 % des sondés disent préférer travailler avec des collègues qui appartiennent à leur tranche d’âge contre 42 % des Allemands et 29 % des Suisses.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES