Comment connaître et calculer son bonus malus en assurance auto ?

Je compare
Publié par le , Mis à jour le 05/05/2021 à 15:08

Le bonus malus, également appelé « coefficient de réduction majoration » (CRM) reflète votre attitude au volant. Si vous conduisez bien et que vous ne provoquez pas d'accident, vous serez récompensé par du bonus qui réduira le prix de votre contrat. A contrario, si vous en provoquez, vous serez pénalisé par du malus, qui s'accompagnera d'une surprime. Mais comment le connaître ? Assurland vous explique tout.

Qu'est-ce que le coefficient de réduction majoration (CRM) ou coefficient bonus malus ?

Le coefficient de réduction majoration (CRM), également connu sous le nom de « bonus malus » représente votre « bonne conduite ». Le CRM sert à encourager les automobilistes à mieux conduire et à être plus vigilants. En d'autres termes, plus vous conduirez prudemment et de façon vertueuse, plus vous gagnerez du bonus, c'est-à-dire une diminution du montant  de votre prime. À l'inverse, plus vous provoquerez d'accidents, plus le montant de votre prime augmentera.

A ne pas confondre avec le malus écologique qui est une taxe lors de l'achat du véhicule

Comment fonctionne le bonus malus en assurance auto ?

Le bonus malus est une sorte de système de notation grâce à un coefficient. Son fonctionnement est simple : votre « note » s'améliore si vous ne provoquez pas d'accident ; à l'inverse, elle se détériore si vous en provoquez. Le bonus maximal sera à 0,50 (le « bonus 50 », offrant une diminution de 50 % sur votre prime) tandis que le malus maximal sera à 3,50 (soit une augmentation de la prime de 250 %).

Lorsque vous souscrivez un contrat d'assurance pour la première fois, vous partez avec un coefficient de 1. Chaque sinistre déclaré que vous provoquerez multipliera ce coefficient par 1,25 (augmentation de 25 %). Si la responsabilité est partagée, il sera multiplié par 1,125 (augmentation de 12,5 %). Si vous n'en provoquez pas pendant une année, votre CRM sera multiplié par 0,95 (diminution de 5 %).

À savoir que certains sinistres ne donnent pas lieu à du malus auto :

  • les accidents survenus en stationnement et sans tiers identifié ;
  • les vols, incendies ou actes de vandalisme sur votre véhicule ;
  • le bris de glace (pare-brise avant ou arrière, vitres, rétroviseurs).

bonus-malus-infographie

Que dit le Code des assurances sur le bonus voiture ?

Les contrats d'assurance auto sont soumis à la règle du bonus malus. Voici ce qu'en dit l'article A121-1 du Code des assurances :

« Les contrats d'assurance relevant des branches mentionnées au 3 et au 10 de l'article R. 321-1 du code des assurances et concernant des véhicules terrestres à moteur doivent comporter la clause de réduction ou de majoration des primes ou cotisations annexée au présent article.

Sauf convention contraire, la clause visée au premier alinéa n'est pas applicable aux contrats garantissant les véhicules, appareils ou matériels désignés par les termes ci-après, tels que définis à l'article R. 311-1 du code de la route : cyclomoteur, engin de service hivernal, engin spécial, motocyclette légère, quadricycle léger à moteur, quadricycle lourd à moteur, véhicule de collection, véhicule d'intérêt général, véhicule d'intérêt général prioritaire, véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage, véhicule et matériel agricoles, matériel forestier, matériel de travaux publics. »

Comment connaître son bonus malus ?

Il existe deux façons de connaître son bonus malus. Le plus simple est de demander cette information directement à votre assureur. Pour cela, vous devez faire une demande de relevé d'information, à laquelle il répondra sous 15 jours. En outre, votre bonus est mentionné sur votre avis d'échéance qui vous est envoyé tous les ans. Autrement, vous pouvez faire le calcul de ce coefficient vous-même.

Comment évolue le coefficient de réduction majoration (CRM) ?

Le CRM évolue chaque année.  La période de référence pendant laquelle est prise en compte l'existence ou l'absence de sinistre est la période de 12 mois qui précède de 2 mois l'échéance principale du contrat. Par exemple, si l'échéance de votre contrat est le 1er janvier 2021, la période de référence court du 1er novembre 2019 au 31 octobre novembre 2020.

L'évolution est fonction du nombre de sinistres responsables ou partiellement responsables vous impliquant. Chaque accident responsable augmentera de 25 % le montant de votre prime ; si la responsabilité est partagée avec l'autre partie, cela augmentera de 12,5 % le montant de la prime. Si vous n'en avez provoqué aucun, votre cotisation d'assurance voiture diminuera de 5 %.

 

 

Comment calculer son bonus malus auto ?

Pour calculer votre coefficient de bonus malus auto, il suffit de multiplier le montant de votre prime par 1,25 pour chaque sinistre déclaré dont vous êtes responsable, par 1,125 pour chaque sinistre déclaré dont vous êtes partiellement responsable et par 0,95 si vous n'en avez pas eu au cours des 12 derniers mois précédant de deux mois la date d'échéance annuelle du contrat.

Par exemple, si vous n'avez eu aucun sinistre pendant trois ans et que votre assurance coûte 600 euros par an, vous paierez :

 

600 x 0,95 = 570 euros au bout de la première année ;
570 x 0,95 = 541,50 euros au bout de la deuxième année ;
514, 50 x 0,95 = 514,43 euros (arrondi au centime près) au bout de la troisième année.

Combien de temps dure un malus automobile ?

Rassurez-vous, un malus automobile ne dure pas éternellement. Il disparaîtra au bout de deux ans si vous ne provoquez pas de sinistre. Suite à cette période, il reviendra à 1, c'est-à-dire la prime de référence. Cette règle que l'on nomme également « descente rapide » s'applique quel que soit votre malus.

Quel est le bonus maximum en assurance auto ?

Le bonus maximum à atteindre en assurance auto est le fameux « bonus 50 », une diminution de 50 % de votre prime de départ. Si par exemple vous payiez 600 euros d'assurance au niveau de prime de référence (1), vous  paierez environ 300 euros si vous détenez ce niveau de bonus.

Comment arriver à 50% de bonus ?

Pour arriver à ce bonus 50, il ne faudra provoquer aucun sinistre pendant 13 années consécutives. Cela correspondra à une réduction proche de 50 % du prix de votre assurance par rapport à votre prime de référence.

Quel est le tableau du bonus malus ?

Pour effectuer plus facilement le calcul de votre coefficient CRM, vous pouvez vous référer au tableau suivant :

Années

Calcul bonus malus auto

Bonus

Année de souscription

Coefficient de départ

1

1 an sans sinistre responsable

1 x 0,95

0,95

2 ans

0,95 x 0,95

0,9

3 ans

0,90 x 0,95

0,85

4 ans

0,85 x 0,95

0,8

5 ans

0,80 x 0,95

0,76

6 ans

0,76 x 0,95

0,72

7 ans

0,72 x 0,95

0,68

8 ans

0,68 x 0,95

0,64

9 ans

0,64 x 0,95

0,6

10 ans

0,60 x 0,95

0,57

11 ans

0,57 x 0,95

0,54

12 ans

0,53 x 0,95

0,51

13 ans

0,51 x 0,95

0,50 (bonus 50)

 

Quelle assurance fait le bonus à vie ?

Le « bonus à vie » a été lancé par la MAAF en 2007 et consiste en un bonus 50 (c'est-à-dire un CRM à 50 %) pour une durée indéterminée tant que vous maintenez votre contrat auprès de cet assureur, même en cas de sinistre dont vous êtes responsable. Pour pouvoir bénéficier du bonus à vie, il faut un avoir un coefficient de 0.50 (bonus 50%) depuis au moins 3 ans.

Plusieurs assureurs le proposent sous différents noms : la MAAF avec le « bonus à vie », AXA avec le « bonus privilège », MMA avec le « bonus définitif », Direct Assurance avec le « Bonus 50, Bonus Toujours » ainsi que L'olivier Assurance avec le « Bonus 50 Forever ».

Attention toutefois, si vous obtenez ce bonus à vie et que des accidents se produisent par votre faute, votre CRM continuera d'évoluer, même si cela n'influencera pas le prix de votre prime d'assurance. En outre, si vous changez d'assureur, vous perdrez ce bonus à vie et pourrez retrouver un bonus malus dégradé par les sinistres que vous avez provoqués.

Quel est le malus lors du 1er accident ? Pas de malus pour le premier accident responsable ?

Il est possible que vous ne subissiez aucune pénalité en cas de premier accident responsable si vous bénéficiez d'un bonus à vie ou simplement si vous avez un bonus de 0,50 et que vous n'avez été responsable d'aucun sinistre en 3 ans. Ce dispositif est reconduit au bout de 3 ans sans nouveau sinistre responsable.

Quel est le malus lors d'un accident responsable ?

Si un accident se produit par votre faute, votre malus est de 1,25, soit une augmentation de votre prime actuelle de 25 %.

Quel est le malus lors d'un accident non-responsable ?

Lors d'un accident non-responsable, vous ne serez pénalisé par aucun malus par votre assureur. Cela concerne notamment les sinistres suivants : vol, vandalisme, bris de glace, incendie, catastrophe naturelle. En cas de sinistre et si vous n'êtes pas responsable, pensez à vérifier que le constat amiable précise bien votre absence de tort.

Lorsque la responsabilité d'un accident est partagée à 50/50, de combien est le malus ?

Si les deux conducteurs ont provoqué un accident, ils seront tous deux pénalisés. Toutefois, le malus ne sera pas de 25 % mais de 12,5 % pour les deux parties. Cela peut se produire s'il est difficile d'attester de la responsabilité de chacun lors d'un sinistre, faute de preuves.

Quelle assurance pour un conducteur malussé ?

Pour un conducteur malussé, c'est-à-dire au coefficient de réduction majoration (CRM) supérieur à 1, retrouver une assurance auto peut-être difficile. En effet, les assureurs considèrent que le risque que vous représentez est important et peuvent refuser votre dossier. Rappelons également que l'assurance auto est obligatoire et que vous ne pourrez faire l'impasse sur cette étape si vous possédez une voiture.

Pour retrouver une assurance auto, vous pouvez donc vous orienter vers un contrat d'assurance auto spécialement dédié aux conducteurs malussés. Ces formules offrent généralement les garanties de base et des tarifs un peu plus raisonnables selon leur profil. Aujourd'hui, de plus en plus d'assureurs proposent ce genre de contrats.

Comment trouver une assurance auto pas chère pour un conducteur malussé ?

Si vous êtes un conducteur malussé et que vous désirez faire des économies sur votre contrat d'assurance auto, vous pouvez passer par la comparaison d'assurances auto malus. Comparer les devis en ligne ne vous prendra que quelques minutes. De plus, le service est sans engagement et 100 % gratuit. En comparant les assurances voiture, vous pourrez avoir un œil sur les prix pratiqués sur le marché et ainsi réaliser plus facilement des économies.

Comment faire si je ne trouve pas d'assurance voiture pour conducteur malussé ?

La loi oblige tout propriétaire d'un véhicule terrestre à moteur (VTM) à l'assurer avec au minimum une garantie responsabilité civile auto. Si vous êtes un conducteur malussé et qu'aucun assureur ne veut vous assurer, vous pouvez vous diriger vers le BCT (Bureau central de tarification). Le BCT, après la communication de quelques pièces se chargera pour vous d'effectuer les démarches auprès de l'assureur pour que ce dernier accepte votre dossier. Attention néanmoins, vous risquez de payer plus cher votre contrat d'assurance automobile.

Comment obtenir mon relevé d'information d'assurance auto ?

Pour obtenir votre relevé d'information d'assurance automobile qui indique notamment votre bonus malus, vous pouvez simplement le demander à votre assureur en vertu de l'article 12 de l'annexe à l'article A 121-1 du Code des Assurances. Suite à votre demande, l'assureur dispose de 15 jours pour vous le délivrer. Certains assureurs proposent également d'obtenir votre relevé d'information en ligne.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !


Actualité de l'assurance auto

damien-pichereau

Rencontre avec D. Pichereau, auteur d'une proposition de loi sur la baisse des primes auto

tesla-logo

Assurance auto : Tesla développe un score de sécurité pour évaluer le comportement routier


Infos et conseils pratiques sur l'assurance auto

assurance

Qu'est-ce qu'un courtier d'assurances ?

homme-mains-telephone

Tout ce qu'il faut savoir sur l'assurance auto en ligne

petite-voiture-jaune

Pourquoi faire une comparaison d'assurances auto avec Assurland.com ?

jeune-homme-voiture

Comment faire une simulation d'assurance auto avec Assurland.com ?