Comparez gratuitement les assurances santé

1/3 des Franciliens a dû annuler ou repousser des soins en 2022

19 déc. 2022 Jordan Hervieux 106 vues

Selon le baromètre des Franciliens de 2022 de l'Institut Paris Région, 34% des habitants de la région Île-de-France ont dû annuler ou repousser des rendez-vous médicaux au cours des 12 derniers mois pour des raisons financières ou en raison de délais d'attente trop longs.

Les moins de 35 ans sont les plus concernés

Le baromètre des Franciliens a été créé après la pandémie pour évaluer chaque année les habitudes de vie, les modes de transport et les projets des habitants de la région Île-de-France, ainsi que leur rapport aux soins de santé. Ce sondage massif comprenant 80 questions a été mené cet été sur Internet auprès de 5775 personnes âgées de 18 à 75 ans, avec une représentation de chaque tranche d'âge et de classe socio-professionnelle.

Les thématiques sont maintenues chaque année afin de suivre l'évolution des habitudes et des projets à long terme. Le but de ce baromètre est d'aider les décideurs à comprendre les besoins et les préoccupations des Franciliens.

En ce qui concerne l’accès aux soins, deux tendances fortes ont été relevées. “La téléconsultation s’installe comme une pratique durable et massive (pour quatre Franciliens sur dix), il faut le prendre comme un acquis et l’accompagner” indique Nicolas Bauquet, le nouveau directeur général de l’institut Paris Région. Le baromètre révèle également que le nombre de personnes qui renoncent ou reportent des soins est toujours très élevé.

Selon les résultats de l'enquête, 34% des personnes interrogées ont déclaré avoir annulé ou reporté des soins, des examens ou des appareillages. Ces renoncements concernent principalement les moins de 50 ans, et spécifiquement les moins de 35 ans. Les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes à déclarer avoir reporté des soins ou même y avoir renoncé.

Des délais trop importants 

Le fait de craindre d'attraper le Covid, qui a pu conduire à reporter un rendez-vous ces deux dernières années, n'est plus le principal facteur. En revanche, les raisons financières et les délais pour obtenir un rendez-vous sont deux éléments importants qui continuent de jouer un rôle dans les décisions de report ou de renoncement aux soins.

Le renoncement, l’ajournement ou l’annulation des soins aboutissent souvent à une absence de soins, dans la moitié des cas pour une consultation dentaire, dans trois cas sur dix pour une consultation chez le généraliste et presque quatre cas sur dix pour une consultation chez le gynécologue”, annonce le baromètre.

Le fait que la densité de médecins généraux tende à diminuer jusqu'en 2027 (- 2,5% environ de médecins généraux) alors qu’une augmentation du nombre d'habitants est prévue pour (entre 316 000 et 562 000 habitants supplémentaires d'ici cinq ans), rend la situation encore plus préoccupante. En 2020, 40% des médecins généraux avaient déjà plus de 60 ans. Selon cette étude, 96% des franciliens sont touchés par le manque de médecins, dont 62% très fortement.

80 % des patients renoncent pour des raisons financières

Les besoins en matière de santé sont d'autant plus importants chez les personnes socialement défavorisées, selon l'Observatoire régional de la santé dans son rapport de mars 2022. La semaine dernière, Médecins du monde a mis en garde contre une détérioration des conditions d'accès aux soins pour les personnes les plus précaires, dans un contexte de crise généralisée du système de santé. Selon cette organisation, 50% des personnes ont un retard dans leur prise en charge, tandis que 80% des personnes renoncent à des soins faute de moyens.

La nouvelle mutuelle lancée par le Conseil régional, appelée "Île-de-France mutuelle santé", sera-t-elle en mesure de changer la situation ? Cette complémentaire, qui sera 20% moins chère que les tarifs habituels, sera disponible à partir du 1er février 2023 dans le but de réduire le poids des dépenses en couverture santé dans le budget des franciliens et d'éviter le renoncement aux soins.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !