Que sont les nouveaux vaccins contre Omicron approuvés par l'Europe ?

Publié par Jordan Hervieux le 02/09/2022 à 11:25 , Mis à jour le 02/09/2022 à 15:31

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé l’utilisation des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna contre le variant Omicron du Covid-19 ce jeudi 1er septembre 2022. Ces derniers ont pour but de “cibler le sous-variant BA.1 en plus de la souche originale du coronavirus” selon l’agence basée à Amsterdam.  

Une avancée significative contre Omicron ?

Les nouveaux vaccins dit “bivalents” sont des adaptations des Comirnaty originaux des laboratoires Pfizer/BioNTech et Spikevax de Moderna. Ils fournissent une protection supplémentaire contre la version BA.1, moins nocive mais plus contagieuse de la souche originale.

Les vaccins sont destinés aux enfants âgés de 12 ans et plus, ayant déjà reçu au moins une primo-vaccination contre le Covid-19. Leurs effets indésirables observés sont similaires aux plus anciens utilisés depuis 2 ans. Selon l’EMA, sont à prévoir des douleurs sur la zone d’injection du vaccin, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, et des frissons de fièvre.  

Si l’ensemble des variants Omicron à tendance à être moins virulent que le Delta, il convient de ne pas les prendre à la légère. Avec une évolution plus bénigne, le virus a tendance à se placer dans les voies nasales, plutôt que dans les poumons, se manifestant par une perte d’odorat, de montées de fièvre et de fatigue. 

Cependant, ces vaccins ne ciblent pas pour le moment les contagieux lignages BA.4 et BA.5 du variant Omicron, les souches les plus répandues dans le monde ces derniers mois. 

Vers un nouveau vaccin ? 

Dernièrement, l’EMA a annoncé souhaiter l’approbation de vaccins anti-Covid visant les sous-variants BA.4 et BA.5 dès l’automne. "D’autres vaccins adaptés incorporant différents variants, sont en cours d’examen par l’EMA ou seront soumis prochainement et, s’ils sont autorisés, viendront étendre encore l’arsenal de vaccins disponibles", a précisé l’agence. 

"Les vaccins adaptés peuvent élargir la protection contre différents variants et devraient donc contribuer à maintenir une protection optimale contre le COVID-19 à mesure que le virus évolue", assure toujours l’EMA. 

De leur côté, les autorités sanitaires américaines ont déjà approuvé le 31 août 2022 la nouvelle version de vaccins visant spécifiquement ces variants Omicron. 

La crainte d’une nouvelle vague 

Afin de parer à l'éventualité d’une nouvelle vague, les pays européens espèrent les nouvelles versions protégeant des lignages BA.4 et BA.5 pour lancer leurs campagnes de rappel.

“Les avis positifs rendus aujourd’hui par l’Agence européenne des médicaments sur les deux premiers vaccins à ARNm adaptés aux variants, de BioNTech-Pfizer et Moderna, sont importants pour protéger les Européens contre le risque probable de vagues de contaminations automnales et hivernales” a déclaré Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la Santé via un communiqué.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES