Les contrats santé de la Maif répercuteront entièrement la taxe

Publié par Stéphanie Robert le 21/12/2011 à 12:05 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00
La taxe spéciale sur les conventions d’assurances fait des siennes. Avec l’arrivée de 2012, de nombreux organismes complémentaires vont être dans l’obligation d’augmenter leurs tarifs en santé afin de rester à l’équilibre. C’est notamment le cas de la Maif, qui malgré une volonté de limiter les hausses, fera évoluer tous ses tarifs santé.

Santé : les réserves d’avance des complémentaires sont fantasmées

Souvenez-vous, à l’annonce du doublement de la TSCA sur les contrats responsables de santé, les organismes complémentaires - distributeurs d’assurance santé – étaient montés au créneau, refusant cet « impôt sur a santé » ainsi nommé. Ces établissements dénonçaient un cumul exagéré et irresponsable de taxes, qui les oblige finalement à répercuter ces sommes sur les cotisations des assurés.
Face à cette réaction, certains partisans de droite avaient évoqué l’existence de « réserves » secrètes, en possession des organismes complémentaires. Le ministre de la Santé avait alors affirmé que ces établissements n’étaient pas en situation de difficulté financière.
Information démentie par les premiers concernés qui continuent, encore aujourd’hui, d’affirmer que la taxe doit être répercutée sur les cotisations pour compenser la hausse de la  TSCA. 
C’est d’ailleurs ce que va faire la compagnie Maif. Voici les premiers chiffres pour ses tarifs santé.

Zoom sur les hausses des contrats santé de la Maif

La Maif vient donc de préciser les modalités d’augmentations de ses divers contrats d’assurances. Si la compagnie compte augmenter ses contrats d’habitation comme ceux dédiés à l’auto, elle va également revoir à la hausse ses 3 contrats d’assurance santé.
La Maif répercutera ainsi la totalité de la hausse (+ 3,5%) sur les cotisations des assurés selon le site Tout sur l'assurance. Cette évolution sera valable sur les trois formules : Efficience santé découverte verre ses cotisations s’alourdir de 5 %, la formule Efficience santé évolution de 4,9 % et la formule Efficience santé Extension de 5,8 %.
Des taux particulièrement importants qui tiennent compte non seulement de la TSCA mais également des évolutions tarifaires habituelles (hausses des dépenses de santé, coût de la vie, etc.)
Le mot d’Assurland : face à ces hausses importantes, il n’est absolument pas recommandé d’abandonner une couverture de santé. Il convient plutôt de limiter les dégâts en faisant par exemple appel à un comparateur d’assurance santé. Cet outil vous permettra d’avoir facilement une idée sur les tarifs en vigueur du marché, et par conséquent d’opter pour une offre au meilleur rapport qualité prix.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES