Communiqués de presse de l'assurance

Assurance auto 2014 : à la baisse ou à la hausse ?

Publié par le , Mis à jour le 08/10/2013 à 10:53

Alors que la concurrence promet d’être accentuée avec l’arrivée de la loi Hamon, l’heure est aux prévisions tarifaires pour 2014. Chaque mois, le leader de la comparaison d’assurance Assurland.com offre son bilan ainsi que ses projections sur les tarifs d’assurance avec son indice Ipap. Qu’en est-il pour 2014 ?

L’assurance auto : le Gema annonce une  hausse

Constat : ralentissement dans l’augmentation de l’assurance automobile sur un an (+1,3 % contre +2 - +3 % en début d’année). Assurland.com avait annoncé qu’une hausse serait injustifiée en raison de la baisse de la sinistralité. En effet en 2012, accidents de la route, décès et nombre de blessés ont largement diminué.

Dans ce contexte, deux assureurs – Maaf et Maif – ont respectivement annoncé une baisse des prix de 5 % de la prime 2013 sur celle de 2014 et le gel des tarifs.

De son côté le Gema (Groupement des entreprises mutuelles d’assurance) annonce une hausse des tarifs en assurance auto malgré l’amélioration de la sinistralité. Cette annonce risque d’accroître les mouvements des clients auto et habitation, aidés par la loi Hamon permettant de résilier leur contrat à tout moment dès lors qu’ils sont souscripteur depuis plus d’un an.

Pour Assurland.com, les assurés devraient profiter de tarifs stables, voire à la baisse pour l’année prochaine.

L’assurance habitation devrait suivre l’inflation

Après une évolution de + 2,9 % sur 12 mois, l’absence de sinistre important  tel que les catastrophes naturelles en 2013 permet de penser à un ralentissement des tarifs habitation.

Le comparateur d’assurance prévoit ainsi une évolution suivant la courbe de l’inflation pour l’assurance logement, à savoir + 2 % en 2014.

Mutuelle santé : la hausse va continuer

Le bilan d’Assurland.com présente + 3,2 % sur 12 mois pour la santé, hausse surtout liée à la modération des dépenses de santé des Français. Très probablement sans effet concret en 2014, les tarifs des mutuelles pourraient évoluer à la hausse en conséquence des futurs transferts obligatoires des assurés salariés vers une complémentaire collective, (délaissant ainsi leur contrat individuel).

Assurland prévoit pour 2014, une hausse de 3 % pour les contrats santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.