Communiqués de presse de l'assurance

Assurances des particuliers : Qu'est-ce qui va changer en 2015 ?

Publié par le , Mis à jour le 31/12/2014 à 11:11

Assurland.com fait le point sur les changements à venir en 2015 en matière d’assurances : augmentation des prix, loi Hamon, e-constats et assurance santé.  Les assurés disposent aujourd’hui d’informations et d’un contexte législatif qui favorisent une meilleure maîtrise de leur budget assurance. A condition d’être attentif !

Augmentation des prix de 2 à 3%

  • +0 à 2% en assurance automobile : le résultat d’une très mauvaise année en matière d’accidents, avec +5% de tués en plus sur Janvier-Novembre 2014 par rapport à la même période de 2013
  • + 3 à +5% en assurance habitation : la conséquence des catastrophes naturelles fréquentes l’année passée
  • +2 à +3% en assurance santé : une augmentation en ligne avec l’augmentation des dépenses de santé en France. (vieillissement de la population et amélioration des technologies médicales)

La loi Hamon assouplira les conditions de résiliation des contrats d’assurance

La loi Hamon vient d’être promulguée du fait de la publication des décrets d’application le 31 décembre : en matière d’assurances dommages individuelles (auto, moto, habitation, …), elle permettra aux consommateurs français de résilier leur assurance à tout moment avec un mois de préavis. Une évolution légale qui tombe à point nommé au moment où les prix des assurances continuent d’augmenter nettement plus vite que l’inflation.

E-constat pour simplifier les démarches en cas d’accident

Le constat électronique sur smartphone est désormais disponible. Un premier pas vers la fin du devis papier et une simplification des démarches en cas d’accident.

ANI (Accord National Interprofessionel)

La loi ANI, qui commencera à se mettre en place en 2015 avant une généralisation en 2016, obligera toutes les entreprises à offrir à leurs salariés une assurance santé collective. L’assurance d’une couverture santé complémentaire pour tous les salariés.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.