Comparez gratuitement

Complémentaires santé : qui paie le plus cher ?

30 mars 2023 Stéphanie Duraffourd 63 vues

Assurland.com, leader des comparateurs d’assurances en France, s’est penché sur les tarifs des complémentaires santé dans une étude portant sur 25 000 propositions tarifaires émises par les organismes et basée sur 4 profils : étudiant, salarié, profession libérale et retraité. 

Cette étude fait apparaître que les prix varient fortement en fonction du profil de l’assuré :

➡ de 22,5€ à 64,5€ mensuels pour un même niveau de formule

➡ et qu’ils sont relativement plus chers dans le Sud-Est

Par ailleurs, selon l’analyse de l’évolution des prix mesurée par Assurland.com : 

➡ les tarifs des mutuelles augmenteront en moyenne de 3% pour les contrats individuels en 2023

1. Le Sud-Est, région la plus chère pour payer sa complémentaire santé

Cette étude a été réalisée par Assurland.com sur la base de 25 000 propositions tarifaires formulées par les organismes de complémentaires santé du 1er janvier 2022 au 1er février 2023 pour les profils suivants : étudiant, salarié, profession libérale, retraité.

L’analyse a porté sur une formule d’un niveau 2 sur 4, soit une prise en charge étendue à la majorité des soins.

Il en ressort que :

  • Les retraités d’Ile de France paient le plus cher leur complémentaire santé avec un tarif mensuel de 64,5€ en moyenne
  • À l’inverse, ce sont les étudiants de Nouvelle Aquitaine qui bénéficient du tarif le moins onéreux avec un budget mensuel moyen de 21,9€
  • Le Sud-Est fait partie des régions les plus chères, quel que soit le profil d’assuré

Complémentaires santé : quels sont les écarts tarifaires d'une région à une autre ?

Primes mensuelles moyennes constatées sur Assurland.com pour une formule “Budget” (niveau 2 sur 4)

mutuelle sante - prime moyenne region salarie mutuelle sante - prime moyenne region profession liberale
mutuelle sante - prime moyenne region retraités mutuelle sante - prime moyenne region etudiant

2. Comment expliquer ces différences de tarifs ?

➡ Plus l’on vieillit, plus l’on consomme de soins de santé 

Selon la Drees, les problèmes de santé des personnes âgées de 75 ans ou plus sont avant tout caractérisés par des pathologies multiples : 21% d'entre elles sont concernées par au moins 3 pathologies, contre 3% entre 45 et 64 ans1.

La complémentaire santé est un produit dont le prix varie avec l’âge de l’assuré. Les assureurs en font un critère principal pour élaborer leur tarification. 

➡ En matière de santé, les habitudes diffèrent

En fonction de son lieu de résidence, on ne retrouve pas les mêmes habitudes en matière de soins, les mêmes disponibilités de praticiens (les fameux déserts médicaux) ou encore les mêmes risques pour la santé. Ces différences territoriales expliquent également en partie les écarts tarifaires d’une région à l’autre.

En PACA, où les tarifs sont globalement plus chers qu’ailleurs sur l’ensemble des profils, l’espérance de vie est une des plus longues. Mais la région est également concernée par une exposition majeure au changement climatique, qui peut à terme entraîner des complications médicales (allergies, invasions de moustiques, maladies respiratoires en raison de l’air pollué, troubles anxieux ou dépressifs liés à la survenue d'inondations…)2.

3. +3% d’augmentation prévus en 2023

La complémentaire santé est un produit d’assurance dont le tarif est intrinsèquement amené à évoluer d’année en année.

➡ La population vieillit et nécessite de plus en plus de soins

21,3% des habitants français avaient 65 ans ou plus au 1er janvier 2023 contre 17,1% dans cette tranche d'âge en 20123.

➡ Les technologies médicales coûtent de plus en plus cher

e-santé, robotique, biotechnologies,... évoluent vite et sont de plus en plus sophistiquées.

Ces deux facteurs entraînent inéluctablement une hausse des prix chaque année. 

➡ Mais le marché tend à se redessiner

D’un autre côté, la concurrence se renforce également sur le marché des complémentaires santé en raison de la mise en place de la résiliation infra-annuelle fin 2020, et du tableau unifié des remboursements déployé progressivement depuis l’an dernier. 

On constate également l’arrivée de plus en plus de mutuelles communales, qui affichent des tarifs très compétitifs en première année de souscription.

Ces raisons poussent Assurland.com à estimer l’évolution des prix des complémentaires santé à 3% pour les contrats individuels en 2023. Depuis 2010, les tarifs des mutuelles ont grimpé d’environ 40%.


Comment payer moins cher sa mutuelle ?

Voici quelques astuces :

  • Comparer les tarifs : pour un même profil, les prix peuvent aller du simple au triple. 
  • Faire le point sur ses besoins de santé et ceux de sa famille : porte-t-on des lunettes ? des audioprothèses ? A-t-on besoin de garanties renforcées sur ces postes ou pas ? Est-on un adepte des médecines douces ?​​​​​​
  • Ne pas forcément conserver sa mutuelle d’entreprise une fois à la retraite : les garanties peuvent ne plus être adaptées et le contrat trop cher pour ses besoins.

1 Source : L’état de santé de la population en France, septembre 2022, Drees

2 Source : Rapport du Groupe régional d'experts sur le climat (Grec) - 2019

3 Source : Insee

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La logothèque d'Assurland

Vous souhaitez télécharger l'un de nos logos ?
Recherchez-le dans la liste ci-dessous afin de l'enregistrer sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Notre banque d'images

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos porte-paroles à télécharger.

Stéphanie DURAFFOURD
Olivier MOUSTACAKIS