Comparez gratuitement les assurances auto

Faut-il assurer ses cadeaux de Noël ?

20 déc. 2022 Stéphanie Duraffourd 41 vues

​​iPad, trottinette électrique, bijou, platine… De nombreux Français devraient avoir la chance de découvrir un objet de valeur sous le sapin. Mais qui dit objet de valeur dit crainte de le perdre, de se le faire voler ou de l’abîmer. L’assurance est donc une option à considérer pour protéger ce type de cadeaux.

Selon les conditions de garantie figurant dans le contrat, l’assuré pourra bénéficier :

- du remboursement de l’appareil

- de sa réparation et du prêt d’un bien similaire pendant ce temps

- de son remplacement par un appareil similaire

- d’une indemnisation

Mais comment faire son choix parmi toutes les solutions qui existent sur le marché ? Assurland.com, leader des comparateurs d’assurance en ligne, dévoile toutes les astuces pour bien assurer ses cadeaux de Noël.

La garantie légale de conformité, premier niveau de protection

La garantie légale de conformité permet d'obtenir le remplacement ou la réparation, voire le remboursement d’un bien, dès lors qu’il a été constaté un défaut et sans avoir à prouver au professionnel que le produit est défaillant. Elle est valable deux ans suivant l’achat d’un bien neuf. Toutefois, elle ne fonctionne pas en cas de casse ou de vol.

L'extension au contrat d'assurance habitation

Incluse sur certains contrats haut de gamme ou en option sur d’autres pour quelques euros par mois, elle peut permettre de couvrir le dommage accidentel ou le vol sur les objets de valeur. Elle peut concerner uniquement les produits high tech, sport et loisirs, ou inclure les deux. Tous les appareils des membres vivants sous le même toit (l’assuré, son conjoint ou ses enfants) et inclus au contrat sont assurés.

Attention néanmoins aux points suivants : les exclusions (âge de l’objet, vol à la sauvette, défaut d’entretien, perte…), les objets volés dans la voiture (garantie à part), les plafonds de garantie (notamment en téléphonie) et le montant de la franchise.

L'assurance "produits nomades"

Certains assureurs ont développé des contrats spécifiques qui couvrent une partie ou tous les biens et équipements du foyer (téléphonie, multimédia, sportifs, mobilier, électroménager...) pour une dizaine d’euros par mois. Si la couverture peut être plus étendue, la franchise et les plafonds de garantie plus intéressants, il y a tout de même un risque de doublon avec l’assurance habitation.

L'assurance proposée par le vendeur

Le marché de l’assurance affinitaire représente environ 3 milliards d’euros. Il grandit avec l’essor des achats de produits multimédia. Il concerne toute garantie d'assurance, d'assistance ou service accessoire en lien avec l'univers d'un produit ou service présenté par un distributeur non-assureur, et qui n'est pas le motif principal d'achat du client.

Pour le consommateur, cela peut être tentant de souscrire au moment de l’achat, mais il doit faire attention aux garanties incluses au contrat. En effet, chez certains distributeurs, les formules de base pour smartphone n’incluent pas le vol, la panne ou la perte de l’objet mais seulement le dommage accidentel et l’oxydation.

L'assurance accolée à la carte bancaire

Si dans les 48 heures qui suivent l’achat, le consommateur constate un dommage, une livraison non conforme ou un vol, il peut faire jouer l’assurance de sa carte bancaire. Il y a généralement un plafond d’intervention (15 à 150 euros en fonction des établissements) et d’indemnisation.

Comment choisir la meilleure solution ?

Voici les questions à se poser avant de souscrire une assurance supplémentaire pour assurer ses objets de valeur :

- L’ai-je acheté sur un site connu et fiable ?

- Le propriétaire de l’objet est-il une personne précautionneuse ? A-t-il des risques de casser l’appareil ?

- Le bien risque-t-il de se faire voler (exemple : un vélo a plus de risques d’être volé s’il est entreposé dans la rue que dans un garage fermé) ?

- Quelles sont les conditions apposées aux garanties : en cas de casse, faut-il que cela ait été commis par un tiers uniquement ? En cas de vol, faut-il qu’il y ait obligatoirement agression ?

- Quels sont les plafonds d’intervention, d’indemnisation et les montants de franchise ?

- Suis-je déjà assuré via mon contrat d’assurance habitation ?

Dans tous les cas, il est utile d’assurer ses objets de valeur. Notamment si l’appareil est neuf et coûte cher. Une fois qu’il perd en valeur, cela n’est plus aussi intéressant. C’est notamment le cas en téléphonie. Quel que soit le bien, une vétusté sera toujours appliquée.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La logothèque d'Assurland

Vous souhaitez télécharger l'un de nos logos ?
Recherchez-le dans la liste ci-dessous afin de l'enregistrer sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Notre banque d'images

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos porte-paroles à télécharger.

Stéphanie DURAFFOURD
Olivier MOUSTACAKIS