Communiqués de presse de l'assurance

Inondations sur la Côte d'Azur : Comment se faire indemniser ?

Publié par le , Mis à jour le 28/01/2016 à 17:08

Cannes a été le théâtre de violentes inondations qui ont fait au moins 17 morts, et l’état de catastrophe naturelle devrait être déclaré mercredi. Assurland fait le point sur les droits des assurés et les démarches pour être bien remboursés.

Comment se faire indemniser :

Tous les dommages liés aux pluies, y compris à l’intérieur des bâtiments, sont couverts par la garantie « tempêtes » qui fait partie de tous les contrats d’assurance. En ce qui concerne les dommages liés aux inondations, ils sont couverts si est pris un arrêté interministériel décrétant l’état de catastrophe naturelle.

Les principales recommandations d’Assurland :

  1. Prévenir votre assureur par lettre recommandée ou en agence dès que possible, et au plus tard dans les 5 jours de la découverte des dégâts. Un délai porté à 10 jours si l’état de catastrophe naturelle couvre votre commune.
  2. Prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger votre habitation des dégâts supplémentaires. Autrement, votre responsabilité serait exposée.
  3. Prendre un grand nombre de photos et garder les objets endommagés : ces preuves vont serviront à l’appui de vos demandes de remboursement.
  4. Idéalement, attendre le passage de l’expert d’assurance qui constatera les dégâts. Si vous décidez de réparer vous-mêmes certains dommages, gardez les factures d’achats de matériaux et des photos qui vous permettront de faire la preuve de la réalité des dommages.
  5. Si votre habitation est inhabitable, vérifiez dans votre contrat si votre assureur prend en charge votre relogement temporaire et la garde de votre ancienne habitation.

L’état de catastrophe naturelle modifie la franchise générale liée à votre contrat d’assurance, qui sera fixée à 380 euros, et permet une accélération des indemnisations. Votre compagnie d’assurance doit vous indemniser dans les trois mois ou tout au moins vous faire parvenir une première indemnisation sur la base des dommages estimés.

L’impact à long terme

Ces dernières années, les primes d’assurance habitation ont fortement augmenté, notamment du fait des catastrophes naturelles à répétition dont la fréquence est très supérieure aux statistiques historiques. Les orages actuels s’inscrivent dans cette continuité après une année 2015 relativement clémente. L’évolution future du prix des assurances dépendra en partie de l’accroissement (ou non) de la fréquence des catastrophes naturelles à l’avenir.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.