Comparez gratuitement

Le coût de l'assurance des véhicules électriques pourrait bientôt s'envoler

11 oct. 2023 Stéphanie Duraffourd 232 vues

Suppression des avantages fiscaux, coûts de réparation élevés… 

Alors qu’il est actuellement moins cher, le coût de l’assurance des véhicules électriques pourrait bientôt s’envoler

En 2023, le coût moyen de l’assurance pour véhicules électriques reste moins cher que pour des modèles thermiques. Les conducteurs, qui font l’acquisition de modèles récents et coûteux, se tournent pourtant quasi-tous vers des formules tous-risques (93%).

💡 Le coût moyen d’une assurance pour véhicule électrique en France reste stable et s’élève à 563€ annuels en 2023

💡 La prime augmente de 3,7% et s’établit à 645 euros annuels en moyenne pour les véhicules à essence

Si les modèles thermiques restent majoritaires sur les routes, leurs pendants électriques ne cessent de progresser en Europe. En un an, 158 000 véhicules possédant ce type d’alimentation ont été vendus1, passant ainsi de 10,7 à 15,1% de part de marché. 

Assurland.com observe d’ailleurs une hausse des demandes d’assurance auto pour véhicules hybrides ou électriques, notamment en région parisienne.

💡Part des demandes d’assurance auto pour véhicules électriques ou hybrides sur Assurland.com en 2023 : 10,5%, en hausse de 3,5% depuis 2021

💡 L’Ile de France représente 23% des demandes d’assurance auto pour véhicules électriques seuls, suivi de l’Auvergne Rhône-Alpes (12%), PACA (11%) et l’Occitanie (10%)

À modèle équivalent, Assurland.com constate des tarifs plus intéressants pour les véhicules à alimentation électrique.

Etude comparative réalisée sur Assurland.com sur des véhicules neufs.

auto - prime annuelle essence VS electrique

Deux véhicules affichent cependant des tarifs plus chers. Il s'agit de la Dacia Spring (en formule tous risques), beaucoup plus onéreuse à l'achat que son pendant thermique, et de la Tesla X, principalement composée d'aluminium.

Si pour l’instant l’assurance des véhicules électriques est moins chère, deux facteurs risquent de pénaliser les conducteurs à moyen terme.

1. Réparer les véhicules électriques, une problématique majeure

Alors que le prix des réparations automobiles subit une hausse de 8,42% selon l'association SRA, les propriétaires de voitures électriques doivent faire face à une double peine en cas de sinistre. 

Principalement composés d’aluminium, plus léger que l’acier, mais aussi plus coûteux et très compliqué à réparer, ces véhicules doivent être confiés à des carrossiers spécialistes, plus chers en main d'œuvre.

De plus, les batteries (faites de nickel, lithium, cobalt…) peuvent représenter jusqu’à 50% du prix du véhicule. En cas de problème, la remplacer n’est donc généralement pas assez rentable par rapport à la valeur résiduelle de l’auto. Voilà comment de nombreux véhicules électriques se retrouvent à la casse alors qu’ils sont encore quasi neufs. 

Cette irréparabilité pose un problème économique aux assureurs. Les Tesla, notamment le Model Y qui est actuellement la voiture la plus vendue en Europe, voient le coût de leur assurance auto exploser, notamment en raison de l’irréparabilité des batteries. Aux Etats-Unis, certaines compagnies refusent d’ailleurs désormais de couvrir ce modèle spécifique.

💡 Le coût d’une assurance pour Tesla est de 812 euros en moyenne, soit 44% de plus que la moyenne des véhicules électriques.

2. La suppression de la TSCA, véritable coup de pouce financier pour les automobilistes, s'arrête en fin d'année

Les propriétaires de véhicules électriques dont le certificat d'immatriculation a été émis à compter du 1er janvier 2021, bénéficient pour le moment de la suppression de la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance (TSCA). Un avantage loin d’être anodin puisqu’il représente une baisse de 33% sur la garantie responsabilité civile et 18% sur les garanties dommages. 

💡 Pour le consommateur, la suppression de la TSCA représente une économie de 20 à 25% sur une assurance au tiers, et 12 à 15% sur une formule tous risques.

Mais ce cadeau fiscal n’est prévu que jusqu’en fin d’année. Et rien ne permet encore de présager qu’il sera reconduit l’an prochain… Si tel n’est pas le cas, alors les tarifs d’assurance auto pour les véhicules électriques augmenteraient mécaniquement. La réponse dépendra du dépôt, puis de l'adoption ou non d'un amendement dans le cadre du PLF 2024, cette mesure n'ayant pas été reconduite dans le projet de loi tel que présenté par le gouvernement.

__________________________

Methodologie : étude réalisée sur la base de 150 000 demandes d'assurance auto électriques, diesel ou essence comparées sur Assurland.com depuis le 1er janvier 2023

1 Source : Association des Constructeurs (ACEA) - chiffres publiés en juillet 2023

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La logothèque d'Assurland

Vous souhaitez télécharger l'un de nos logos ?
Recherchez-le dans la liste ci-dessous afin de l'enregistrer sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Notre banque d'images

Vous trouverez ci-dessous les photos de nos porte-paroles à télécharger.

Stéphanie DURAFFOURD
Olivier MOUSTACAKIS