Communiqués de presse de l'assurance

Loi Bourquin sur l'assurance emprunteur : une loi pour rien ?

Publié par le , Mis à jour le 30/10/2019 à 16:16

Le Sénat a adopté mercredi 23 octobre à l’unanimité la proposition de loi du sénateur Bourquin renforçant le droit des emprunteurs à s’assurer hors de leur banque.

S’assurer hors de sa banque permet d’économiser 30 % sur l’assurance. Et 90 % des emprunteurs connaissent leurs droits. Pourtant, 85 % des emprunteurs n’en profitent pas du fait des obstacles au changement érigés par les banques. Alors, une loi de plus pour rien ?

Etat des lieux via un sondage* d’Assurland.com, leader de la comparaison d’assurances en ligne.

Délégation d'assurance : les Français jugent les banques réticentes

 

Souscrire l’assurance emprunteur hors de sa banque fait économiser 30 % en moyenne :

  • Moins de 10 % (19 % des répondants)
  • 10 à 30 % (39 % des répondants)
  • 30 à 50 % (27 % des répondants)
  • plus de 50 % (15 % des répondants)

 

Peu d’emprunteurs s’assurent hors de leur banque, et ils le font au moment du prêt. Peu de changement après la souscription

  • 63 % des assurés hors banque l’ont fait au moment de l’octroi du prêt. Seuls 37 % ont changé ultérieurement.

Une stabilité surprenante quand on sait que la loi permet de changer d’assureur à tout moment pendant la première année qui suit l’emprunt. Et que 85 % des Français continuent à assurer leur prêt auprès de leur banque.

 

Pourtant, les Français connaissent leurs droits

  • 90 % des sondés savent qu’ils peuvent souscrire l’assurance emprunteur en dehors de leur banque. Et à 94 %, ils sont favorables à une législation qui renforce ce droit.

 

Sans surprise, les banques sont réticentes

  • Pour 50 % des internautes, la banque a conditionné l’octroi du prêt à la souscription de leur assurance emprunteur. Une pratique illégale.
  • Pour plus de 80 % des internautes, leur banque a fait des difficultés au choix d’une autre assurance.

Sans surprise, à une époque de taux très bas où elles ne font que peu de marge sur les prêts immobiliers, les banques protègent le très profitable business de l’assurance emprunteur. Une situation qui ne risque guère de changer avec la nouvelle loi.

 

* Sondage en ligne réalisé par Assurland.com en octobre 2019 auprès de 30 000 internautes ayant effectué une comparaison d’assurance emprunteur sur le site entre octobre 2017 et octobre 2019.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.