Communiqués de presse de l'assurance

Loi Hamon : du changement dans l'assurance crédit

Publié par le , Mis à jour le 29/07/2014 à 09:35

Depuis le 26 juillet, l’assurance emprunteur connait un bouleversement majeur avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon. A quoi sert cette nouvelle loi, que va-t-elle apporter aux emprunteurs ? Votre comparateur d’assurances Assurland.com fait le point pour vous.

Assurance de prêt : le monopole des banques

Alors que les banques distribuent les assurances crédit en même temps que les crédits immobiliers, ces établissements gardent le monopole du marché. Et elles ne comptent pas s’en débarrasser sachant que ce marché représente environ 6 milliards d’euros.

Afin d’en finir avec ce monopole qui étouffe la concurrence, dès 2010 la loi Lagarde a été mise en place. Objectifs ? Obligation de mieux informer le consommateur, facilité de substitution du contrat de groupe par une assurance emprunteur concurrentielle. Malgré cette tentative d’ouverture du marché, les banques sont restées les principaux distributeurs d’assurances crédit.

La loi Hamon veut ouvrir la concurrence

Pour que le marché s’ouvre enfin, le gouvernement a de nouveau légiféré. L’idée est cette fois de laisser plus de temps aux consommateurs pour trouver un meilleur contrat d’assurance pour leur prêt. La loi Hamon offre ainsi un délai de 12 mois à compter de la signature du prêt pour trouver une nouvelle assurance emprunteur.

La loi Hamon attendue au tournant

Comme pour la délégation d’assurance appuyée par la loi Lagarde, la loi Hamon  conserve la même faille : la banque peut toujours refuser le contrat concurrent s’il ne présente pas les mêmes garanties que celles du contrat de groupe de la banque. Une faille qu’ont bien su exploiter les banques pour conserver ce monopole. La loi Hamon fera-t-elle mieux ?

Finalement, seules les banques décideront ou non de l’ouverture du marché, synonyme de baisse des prix pour les emprunteurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.