Communiqués de presse de l'assurance

Sondage Assurland.com : la loi Hamon, entre espoirs et illusions

Publié par le , Mis à jour le 04/10/2013 à 13:10

Toujours en cours d’examen, la loi Hamon « vise à redonner du pouvoir d'achat aux Français en rendant les droits des consommateurs plus effectifs ». En matière d’assurance, le texte permettra aux assurés de résilier plus facilement leurs différents contrats.

Mais, comment les Français perçoivent-ils la loi Hamon ? En profiteront-ils pour procéder à la résiliation de leurs assurances ? Tel est l’objet de ce nouveau sondage réalisé par Assurland.com, le leader de la comparaison d’assurances en France.

Les enseignements du sondage

Tout d’abord, la loi Hamon demeure largement méconnue. Ainsi, seuls 29 % des personnes interrogées disent avoir entendu parler de ce texte de loi.
Une fois la loi présentée, une écrasante majorité des Français (89 %) voient d’un œil favorable cette possibilité de changer d’assurance quand bon leur semble. D’ailleurs, 65 % estiment que les Français vont profiter de la loi Hamon pour changer de contrat. Toutefois, moins d’un tiers (29 %) pensent qu’ils résilieront à titre personnel.

Interrogés ensuite sur les raisons qui peuvent pousser les Français à résilier, les sondés formulent les réponses suivantes :

  • réaliser des économies sur l’assurance (83 %)
  • parce qu’ils ont trouvé mieux ailleurs (57 %)
  • parce que le service offert ou les garanties proposées ne sont pas satisfaisantes (62 %)

En revanche, 76 % des Français se disent satisfaits de leur propre assureur, 67 % le trouvent compétitif et 81 % considèrent qu’il offre de bonnes garanties. Autant de raisons qui les incitent à ne pas résilier leurs assurances grâce à la loi Hamon.

Enfin, 92 % des Français estiment qu’une fois qu’elle entrera en vigueur, la loi Hamon contribuera à une baisse du prix des assurances auto de l’ordre de 10 % à 15 % pour 36 % des Internautes interrogés.

L’analyse d’Assurland.com

Selon le comparateur d’assurances, ce sondage témoigne d’un « fossé » entre l’option majoritairement positive que les Français ont de leur assureur et celle, assez négative, qu’ils peuvent avoir des acteurs de l’assurance en général. Rien d’étonnant dès lors à ce qu’ils prédisent qu’avec la loi Hamon, « beaucoup de Français vont résilier pour aller trouver mieux ailleurs » tout en pensant que leur propre assureur leur apporte une satisfaction suffisante pour lui rester fidèle.


Ce sondage a été réalisé par Assurland.com auprès d’un échantillon de 7 654 internautes représentatif en termes d’âge, de sexe, de profession et de géographie au sein des 4 millions d’utilisateurs d’Assurland en 2013 entre le 16 et le 27 septembre 2013.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.