Spots et interviews radios

Assurland dévoile les tarifs 2022 des assurances

Publié par le , Mis à jour le 07/10/2021 à 16:05 , Source : Radio Classique

Les complémentaires santé verront leurs tarifs bondir de 2 à 3% en 2022

Ce mercredi 6 octobre, Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, est invité sur Radio Classique. Au micro de François Geffrier, il dévoile les prévisions de tarifs 2022 pour les assurances auto, habitation et santé établies par le comparateur d'assurances. Les nouvelles sont plutôt bonnes pour les consommateurs.

Stabilité des prix en auto et habitation

Selon l'IPAP, Indice du Prix des Assurances de Particuliers, les prix devraient rester stables dans les assurances auto et en habitation. L'assurance est un équilibre économique à trouver entre des cotisations encaissées par des assureurs, face à des montants à verser sous forme d'indemnisation suite à des sinistres. Et sur l'automobile, en comparaison avec 2019, il y a une baisse de la sinistralité sur les routes, avec 15% de tués et 7% de blessés en moins. Et avec le maintien du télétravail et la réduction des déplacements, cette tendance devrait se poursuivre. Olivier Moustacakis le rappelle par ailleurs, l'assurance auto est un produit d'appel sur lequel les assureurs ne font pas de marge mais tentent au contraire d'attirer de nouveaux clients. Sans compter la fin du monopole des contructeurs sur les pièces détachées, une mesure qui devrait permettre de faire baisser le prix des réparations de 6 à 15% environ.

Le télétravail joue aussi sur l'assurance habitation. Une présence plus accrue à domicile permet d'agir dès le départ d'un dégât des eaux. En coupant tout de suite les canalisations, on évite la propagation de l'inondation. La sinistralité est donc favorable également à ce niveau-là. Par ailleurs, la loi Hamon a beaucoup aidé à la stabilisation des tarifs. Que ce soit en assurance habitation, automobile, et santé depuis quelques mois, on peut résilier son contrat à tout moment au bout de un an. Cette possibilité renforce la pression concurrentielle entre assureurs.

L'impact des catastrophes naturelles est un facteur à observer même s'il ne se verra pas à court terme. La taxe qui est appliquée sur les contrats d'assurance habitation et qui est de 12%, n'est plus suffisante face à la charge des sinistres. Le régime d'indemnisation est déficitaire depuis 4 à 5 ans environ. Pour revenir à l'équilibre, les experts s'accordent sur le fait qu'il faudrait relever la taxe à 18%. Cette mesure sera sans doute prise dans les années à venir et impactera le prix des contrats d'assurance habitation.

Hausse modérée en assurance santé

L'assurance santé est le segment sur lequel les nouvelles sont les plus mauvaises. En effet, avec le vieillissement de la population et l'évolution des technologies médicales plus pointues et plus coûteuses, les complémentaires santé accusent nécessairement une hausse chaque année. Le régime du reste à charge zéro pèse également sur le secteur. En 2022, elles pourraient donc augmenter de 2%, voire 3%. Néanmoins, la hausse reste modérée et quelques acteurs ont d'ores et déjà annoncé des gels de tarifs.

L'interview d'Olivier Moustacakis dans "Le Focus Eco" de Radio Classique est à réécouter ici :

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT

}