Spots et interviews radios

Automobilistes, faites des économies !

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2021 à 18:14 , Source : RTL

Le budget assurance de l'automobiliste peut être allégé

Le budget de l'automobiliste ne cesse de s'alourdir. Le tarif des réparations a grimpé de + 8% en cinq ans, les primes d'assurance de 12%... Mais réduire sa facture est possible. Quels sont les pièges à éviter et les bons plans pour s'assurer ? Olivier Moustacakis, cofondateur du comparateur d'assurances en ligne Assurland.com, était l'invité de Christophe Bourroux sur RTL ce dimanche 25 avril pour prodiguer des conseils pratiques et permettre aux auditeurs de réaliser des économies.

Le prix des réparations pourrait baisser...

Que représente la prime moyenne d'assurance dans le budget d'un automobiliste ? Assurland.com a calculé qu'en 2020, il fallait débourser en moyenne 611 euros pour s'assurer. Un prix qui peut aller jusqu'à 1000 euros pour un jeune conducteur. Un autre poste coûte cher pour le propriétaire d'un véhicule, c'est celui des réparations. Les pièces détachées, qui représentent environ la moitié du coût d'une réparation, ont flambé de 11% en trois ans. En moyenne, chaque Français dépense entre 500 et 600 euros par an et par voiture dans l'achat de ces produits. Ce que le consommateur ignore généralement, c'est que le réparateur doit lui proposer deux devis. L'un avec des pièces constructeurs, l'autre avec des pièces d'occasion. C'est une obligation légale. Et la réduction peut aller de 50 à 70 % ! Mais pourquoi le prix d'une pièce neuve est-il si cher ? Tout simplement par que les constructeurs détiennent le monopole sur les pièces détachées "captives" (rétroviseurs, feux, vitres, carosserie). Une proposition de loi pourrait être examinée dans les prochaines semaines pour (enfin) libéraliser le marché. 400 000 millions d'euros seraient ainsi économisés chaque année par les automobilistes. Les constructeurs craignent de leur côté que le marché asiatique soit favorisé par cette mesure. 

 ... et les primes d'assurance auto aussi

Pour Olivier Moustacakis "cette loi aurait clairement un effet bénéfique sur les primes d'assurance. Ce monopole sur les pièces détachées qui ont un coût prohibitif est d'ailleurs une spécificité française. Un pare-choc neuf d'un véhicule moyen de gamme facturé 300 euros en France l'est 100 euros en Allemagne ou en Espagne. On est sur des écarts colossaux qui ne sont pas normaux". Le vote de cette loi serait donc une très bonne chose selon l'expert, pour les consommateurs mais aussi pour les assureurs. Autre point, le confinement a fait baisser la sinistralité sur les routes de manière significative. Les assureurs ont économisé deux milliards d'euros sur les risques routiers pour les particuliers. "La plupart des compagnies ont fait des gestes commerciaux l'an dernier, et on observe que les primes d'assurance ne vont pas bouger cette année". 

Comment concrètement faire baisser sa prime d'assurance ?

Il y a quelques conseils simples pour réaliser des économies. Tout d'abord, si on possède un véhicule un peu ancien, mieux vaut passer au tiers. Cette formule peut convenir dès lors que le véhicule a sept ans d'ancienneté et une valeur vénale de 7000 à 8000 euros. Autre conseil d'Olivier Moustacakis : "Il y a aussi beaucoup de doublon dans les assurances. Si vous êtes couvert avec une garantie du conducteur dans le cadre d'un contrat santé ou prévoyance, inutile d'en souscrire une autre. De même, certains contrats d'assurance habitation incluent une protection juridique. Pas la peine d'en souscrire une seconde donc". Et il n'est pas non plus nécessaire de déclarer tous ses petits accrocs. Pourquoi ? Parfois, il vaut mieux prendre en charge soi même la réparation si elle est peu coûteuse, sinon la déclaration de sinistre pourrait faire pencher la balance en votre défaveur.

Il y a une vraie valeur à comparer en assurance. Les assureurs basent leurs modèles tarifaires en fonction de statistiques. Et chaque année, ils définissent de nouveaux tarifs pour les années qui viennent en fonction des profils qui leurs semblent les plus intéressants. "La fidélité ne paie pas en assurance", rappelle le porte-parole. Les assureurs ont souvent des prix d'appels et augmentent au fur et à mesure des années. Il ne faut donc pas hésiter à demander un geste commercial à son assureur ou faire une comparaison d'assurance en ligne. Grâce à la Loi Hamon on peut changer à tout moment au bout d'un an, et le nouvel assureur s'occupe de tout. Olivier Moustacakis rappelle également qu'assurer sa voiture est obligatoire via le minimum légal à savoir la responsabilité civile

Dans les nouveautés, on trouve des caméras embarquées qui permettent de vérifier le comportement du conducteur au volant et de faire jouer la prime d'assurance en conséquence. Dernier conseil, faire jouer l'assurance des parents pour les jeunes conducteurs dont l'assurance auto peut être très chère. 

Réécouter l'interview ici : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/jeunes-conducteurs-pour-economiser-rapprochez-vous-de-l-assureur-de-vos-parents-7900024095

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT