Spots et interviews radios

Comment faire baisser les factures de ses assurances en 2020 ?

Publié par le , Mis à jour le 15/01/2020 à 11:54 , Source : Europe1

Interview : comment faire des économies sur ses assurances

Olivier Moustacakis, cofondateur d’Assurland.com, est intervenu au micro d’Europe 1 pour évoquer les tarifs des assurances en 2020 et les pistes pour réaliser des économies en assurance auto, habitation, emprunteur, santé…

Des tarifs d’assurance globalement stables en 2020

Emmanuel Duteil, journaliste spécialiste de l’économie sur la radio nationale Europe 1, a interrogé le cofondateur d’Assurland.com, « un des grands noms des comparateurs d’assurances en ligne », sur ses prévisions en matière de prix des assurances pour l’année à venir. Les nouvelles pour les assurés semblent bonnes. En effet, les hausses vont être assez modérées sur les polices d’assurances auto et habitation. De l’ordre de 1 % maximum. Plusieurs raisons à cela. Sur l’automobile, Olivier Moustacakis indique que la hausse devrait être de 0 ,5 % environ. En effet, la sinistralité routière a été à peu près stable en 2019, sans gros dommages. La loi Hamon a également apporté un effet bénéfique en freinant les assureurs sur les augmentations dans le but de retenir leur clientèle. La libéralisation des pièces détachées est également une des raisons qui va permettre de réduire le coût de l’assurance automobile. Cette loi se fera en deux temps. Pour 2020, un organisme a chiffré l’économie entre 400 à 500 millions d’euros. Il y a donc fort à parier que cela bénéficie au consommateur.

En ce qui concerne l’habitation, Assurland.com prévoit une hausse de 1 %. En dépit des inondations sévères qui ont eu lieu dans le Sud-Est cet automne, les catastrophes naturelles ont paradoxalement été assez minoritaires au regard des années précédentes. Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier que depuis dix ans les prix sur ce poste avaient explosé, de l’ordre de 35 %.

La loi Hamon, une aubaine pour les assurés

Grâce à la loi Hamon, on peut désormais changer son assurance auto et habitation un an après le démarrage de son contrat. Ce changement, en faveur des assurés, conduit à une plus grande volatilité de la clientèle sur le marché. Olivier Moustacakis constate notamment « un volume de comparaison qui a clairement augmenté » depuis cette loi et remarque que « quand il y a des augmentations tarifaires de certains assureurs, il y a immédiatement des velléités de la part de l’assuré à aller voir ailleurs ».

En moyenne, il est possible de réaliser des économies de 40 % en cherchant le bon assureur, celui qui considère qu’on est un bon profil pour lui. Et ce à niveau de garantie égal.

Comment assurer les catastrophes naturelles à l’avenir

Dans les années qui viennent, on risque d’être de plus en plus confrontés à des catastrophes naturelles, entre sécheresses et pluies diluviennes. Est-ce qu’on doit s’attendre à des explosions des tarifs des assurances habitation, s’interroge le journaliste ? Aujourd’hui, il y a une taxe de 12 % qui est prélevée sur les polices d’assurances dommages. Il y a fort à parier que ce pourcentage pourrait augmenter dans le futur. Ce sujet va d’ailleurs être débattu en fin d’année, notamment la prise en charge des frais de relogement des sinistrés ainsi que d’autres mesures qui sont en cours de discussion au Sénat.

L’assurance emprunteur à ne pas négliger

Sur ce poste, il ne faut surtout pas hésiter à mettre en concurrence son banquier. Sur la durée, les économies réalisables sont vraiment énormes, rappelle le cofondateur d’Assurland.com. On parle de dizaines de milliers d’euros selon le montant du prêt qui est couvert. Les banquiers se montrent encore réticents et tentent d’influencer les clients, mais souscrire l’assurance-crédit hors de sa banque est très simple confirme le journaliste. C’est très facile de comparer les garanties et ainsi trouver une assurance emprunteur moins cher.  

Les effets négatifs du zéro reste à charge          

Assurland.com prévoit une hausse des cotisations en santé de l’ordre de 2,5 % en 2020. Le reste à charge zéro pourrait également faire augmenter les primes, et ce malgré les vœux pieux du gouvernement qui implore les assureurs de ne pas répercuter le coût de la réforme, chiffrée à un milliard d’euros. Le comparateur d’assurances suit ce dossier de très près et ne manquera de faire des annonces sur le sujet.

 

https://www.europe1.fr/emissions/linvite-eco-demannuel-duteil/olivier-moustacakis-les-tarifs-dassurance-sont-globalement-stables-en-2020-3942849

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.