Spots et interviews radios

Faire réparer son auto avec des pièces d'occasion

Publié par le , Mis à jour le 17/11/2021 à 10:18 , Source : Sanef 107.7

Choisir des pièces d'occasion pour payer moins cher son assurance auto

Plusieurs lois ont été mises en place pour encourager le recours à des pièces d'occasion ou PRE : pièces de réemploi. Moins chères, plus écologiques, elles peuvent également permettre de tirer les coûts de l'assurance vers le bas. Quels sont les avantages et les inconvénients ? Olivier Moustacakis, cofondateur d'Assurland.com, échange sur le sujet avec Chrystopher Barolin, journaliste à Sanef 107.7 fm.

Plusieurs lois pour inciter à utiliser des pièces détachées moins chères

Depuis le 1er janvier 2017, les garagistes ont l’obligation de proposer des pièces détachées d’occasion aux clients venant faire réparer leur voiture. Ils doivent proposer deux devis, le choix restant à l’appréciation de l’automobiliste. Il y a ensuite eu l’arrêté du 8 octobre 2018 selon lequel des pièces issues de l'économie circulaire (des pièces recyclées ou reconditionnées) doivent être proposées aux automobilistes, à côté de pièces neuves, lorsque leurs voitures passent aux garages pour réparation. Et d’ici 2023, le marché des pièces détachées devrait encore connaître un nouveau chapitre puisque dans le cadre de la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités), le monopole des constructeurs automobiles prendra fin pour certaines pièces détachées.

Selon l’Autorité de la concurrence, cette mesure pourrait faire diminuer de 6 à 15%  le tarif des pièces détachées. Car elles coûtent très cher. Leur prix a augmenté en moyenne de plus de 10% ces dernières années. 

Conséquences, les réparations automobiles sont de plus en plus onéreuses (sans compter l’augmentation de la main d'œuvre en raison de la pandémie en 2020) et impactent le prix des assurances.

Recourir à des pièces d’occasion représentent des avantages tarifaires

Une pièce d’occasion ou de réemploi coûte en moyenne 30 à 40 % moins cher qu’une pièce neuve. Côté automobiliste, les économies possibles sur le coût total de la réparation sont considérables : de 25 à 50 % en moyenne. Une grande partie des pièces sont concernées, sauf les pièces d’usure, comme par exemple les disques ou plaquettes de frein, les pièces de sécurité ou les liaisons au sol. Ces pièces d’occasion ne peuvent venir que de centres spécialisés agréés par l'État afin d’en garantir la qualité et préserver la sécurité des automobilistes.

Ces avantages tarifaires peuvent influer positivement sur le prix de l'assurance auto

En conclusion, d’une part, recourir aux pièces détachées de seconde main permet d’avoir un comportement plus vertueux pour préserver l’environnement et réduire l’impact écologique de la voiture. D’autre part, bien sûr, l’usage de pièces d’occasion permet de préserver votre budget au volant !
La chronique est à écouter ici : 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.
 

QUI SOMMES-NOUS ?

CONTACT